HP met à jour son Spectre X360 et vise les 22h30 d’autonomie

HP vient de lever le voile sur les refreshs automnaux de son Spectre X360. Les deux nouvelles versions du terminal convertible du géant de Palo Alto profitent d’un design repensé misant sur des écrans aux bordures amincies, des lignes angulaires surprenantes, et sur l’intégration d’une batterie comaque. C’est bien simple, le constructeur assure sans trembler que son laptop tiendra jusqu’à 22h30 sur une seule charge dans le cas du modèle 13 pouces. Tom Warren, pour The Verge, a pu prendre en main les déclinaisons 13 et 15 pouces du Spectre X360 2018. Les deux variantes de l’appareil seront commercialisées en novembre, à partir de 1 149 dollars pour le modèle 13 pouces et 1 389 dollars pour son grand frère. En Europe, il faut s’attendre à des prix s’étirant – comme l’an passé – entre 1 300 et 2 000 euros.

Un positionnement tarifaire qui permet à HP de ne verser dans la concession gratuite sur ses nouveaux Spectre convertibles.

HP a mis à jour son Spectre X360. Outre un design atypique, cher à la marque, le terminal vise une autonomie maousse de 22h30. “L’autonomie la plus importante du monde pour un quad-core“, promet HP.

Aux côtés des dalles 1080p et 4K proposées au choix sur les modèles 13 et 15 pouces (bien évidemment, le 1080p est à privilégier pour atteindre les 22h30 d’autonomie promis par HP ; la dalle 4K étant logiquement plus gourmande en énergie), se trouvent des processeurs Intel de 8ème génération (jusqu’à 4 cores pour le X360 13 pouces et 6 cores pour la variante 15 pouces), ainsi qu’un maximum de 16 Go de RAM et 512 Go de SSD (NVMe M.2) pour les deux compères. Une connectivité 4G LTE est par ailleurs proposée, mais en option.

Le HP Spectre X360 15 pouces : une machine pensée avant tout pour les professionnels

Si le Spectre X360 13 semble avant tout taillé pour la mobilité et l’autonomie (il faudra toutefois voir en test si les 22h30 annoncés sont véridiques), le modèle 15 pouces se destine plutôt aux utilisateurs ayant besoin de plus de puissance au quotidien. Outre la présence, sur ce modèle, de processeurs 6 cores, HP a laissé de côté AMD et ses puces Vega M pour se rabattre sur des GPUs signées Nvidia. Sont disponibles – au choix – une Geforce MX 150 ou une GTX 1050 Ti (Max Q).

Il va sans dire que la GTX 1050 Ti sera le choix le plus avantageux d’un point de vue performances. Avec elle, le terminal sera plus à l’aise sur des applications gourmandes (logiciels de montage vidéo, par exemple), et pourra le cas échéant transformer en PC d’appoint pour du jeu vidéo (à condition de rester en Full HD et d’être prêt à quelques concessions en termes de réglages in-game). Pour assurer à sa machine un refroidissement optimal, HP explique enfin avoir amélioré son système de dissipation en y ajoutant un radiateur plus volumineux et de plus gros ventilateurs.

Côté connectique, il faut compter sur de l’USB Type-C (l’un des deux ports est intégré dans le coin arrière droit du châssis pour améliorer le cable management), sur une entrée USB 3.0 classique, une sortie micro casque, un port Micro SD et sur une sortie HDMI 2.0, mais cette fois uniquement sur le modèle 15 pouces.

Crédit illustration : Tom Warren pour The Verge

Mots-clés hpSpectre X360