Huawei a vendu 153 millions de smartphones en 2017

Huawei peut se frotter les mains. D’après la dernière étude réalisée par IDC, le constructeur a réussi à écouler pas moins de 153 millions de téléphones durant l’année 2017 pour attendre 10,4 % de parts de marché et se rapprocher ainsi dangereusement de la marque à la pomme.

Huawei n’est pas un nouveau venu sur le secteur. Fondée en 1987, la firme est rapidement devenue une figure emblématique du marché chinois sur le secteur des télécommunications.

hauwei-ai-640x462

Huawei la confirmé, son prochain flagship, le Mate 10 disposera d’une batterie généreuse de 4000 mAh. De quoi profiter d’une bonne autonomie en perspective.

Puis, dix ans plus tard, l’entreprise a réussi à décrocher son premier contrat à l’étranger. Par la suite, elle a continué à s’exporter et elle a même installé en 2003 des bureaux en France afin de renforcer sa présence européenne.

Huawei : une croissance exponentielle

Il a cependant fallu attendre 2009 pour que le géant commence à produire et à commercialiser des smartphones en son nom propre.

Par la suite, Huawei a connu une croissance exponentielle, devenant ainsi le deuxième fournisseur mondial en équipements de télécommunication derrière l’incontournable Ericsson. Désormais, l’entreprise réalise 70 % de son chiffre d’affaires à l’internationale.

Cette stratégie semble avoir porté ses fruits. Dans un courriel adressé aux salariés de l’entreprise, le PDG de Huawei a en effet révélé avoir vendu pas moins de 153 millions de smartphones sur toute l’année, avec un chiffre d’affaires global de 600 milliards de yuans à la clé.

Dans un autre message, Richard Yu a également indiqué que la division en charge des smartphones et des montres connectées devraient voir son chiffre d’affaires augmenter d’environ 30 % en 2017 pour atteindre un total de 236 milliards de yuans.

IDC a de son côté livré les résultats de sa dernière étude et cette dernière est toute aussi élogieuse. Selon le cabinet, Huawei aurait atteint les 10,4 % de parts de marché pour le troisième trimestre de l’année et il se rapprocherait ainsi dangereusement d’Apple, dont les parts atteignent les 12,4 %.

Huawei se rapproche d’Apple

Apple est en revanche plus rentable, avec un bénéfice moyen par terminal oscillant autour des 151 dollars. Huawei s’en est cependant mieux sorti cette année grâce à une montée en gamme de son catalogue, une montée s’accompagnant d’une hausse de son prix de vente moyen de l’ordre de 6%.

En outre, le constructeur chinois a un avantage de taille par rapport à son concurrent. Pour le moment, il est peu présent aux États-Unis et le marché américain pourrait donc représenter un formidable levier de croissance pour l’entreprise.

Tout n’est pas rose cependant et Huawei a ainsi annoncé en fin de semaine un tassement probable de la croissance de son chiffre d’affaires en 2018, un tassement lié non pas à sa division mobile, mais plutôt à son activité d’équipementier réseau. La construction des réseaux semble en effet bien partie pour ralentir en Chine et c’est évidemment un problème pour le géant puisque cette activité représentait environ la moitié de son CA en 2016.

Mots-clés huawei