Huawei affiche une croissance de 50% de ses ventes au premier trimestre 2019, selon IDC

IDC vient de sortir les estimations concernant les chiffres de ventes de smartphones pour le premier trimestre 2019 et on peut constater qu’elles suivent la même tendance à la baisse que celle de l’année dernière.

Dans la débandade que subit le secteur, un constructeur ressort du lot et parvient à tirer son épingle du jeu. En effet, le constructeur chinois Huawei affiche une croissance folle de 50,3% pour ses chiffres de ventes.

Huawei affiche une croissance de 50% de ses ventes au premier trimestre 2019, selon IDC

Crédits Wiki

Une performance remarquable comparée au recul que connaissent actuellement ses principaux concurrents Samsung et Apple.

Les ventes de smartphones piquent du nez sur 6 trimestres consécutifs

La tendance se confirme un petit peu plus, le secteur des smartphones, toutes gammes confondues, connaît actuellement une baisse de régime qui s’étale sur 6 trimestres consécutifs, selon les dernières analyses de l’International Data Corporation dans son dernier rapport.

Avec 310,8% d’expéditions pour le premier trimestre 2019, le volume des ventes globales dévisse de 6,6% en comparaison avec les chiffres pour le premier trimestre de l’année dernière. IDC pense d’ailleurs que c’est un signal fort que 2019 sera une année plutôt maussade pour les smartphones.

Cette situation s’expliquerait par une stagnation des ventes sur le marché américain. Les gens préfèrent garder leurs appareils et les réparer plutôt que d’en acheter des nouveaux. Par ailleurs, les prix des terminaux haut de gamme qui sont arrivés ces derniers mois sur le marché n’incitent pas trop à une reprise des achats.

En outre, l’orientation des constructeurs vers les terminaux 5G pousse les consommateurs à patienter avant d’investir sur l’achat d’un nouveau terminal qui ne sera peut-être plus dans le vent d’ici les prochains mois.

Huawei flirte avec le succès avec ses derniers modèles

Et pourtant, dans ce contexte maussade, un constructeur s’en sort pas mal. Portées par un marché chinois compétitif, les ventes de smartphones de Huawei décuplent. Sur un glissement annuel, le constructeur chinois une croissance des ventes de 50,3% et un gain de parts de marchés qui passe à 19%.

Ce qui suggère que le géant chinois se rapproche toujours un peu plus de la première place du podium des constructeurs, un objectif que l’entreprise s’est clairement fixé. Le succès de ses derniers modèles, en l’occurrence le P30 et le P30 Pro y étant pour beaucoup.

Ces résultats réduisent ainsi l’écart entre le dauphin et le tenant actuel du titre, Samsung, qui a vu ses chiffres de ventes réduire de 8,1% au premier trimestre 2019.

Apple accuse un déclin plus marqué avec une diminution de 30,2% de ses expéditions de smartphones, comparées aux chiffres du premier trimestre 2018.

Un certain Oppo a également enregistré une croissance notable, avec une augmentation de ses ventes de 24%, le plaçant à la 5e place du podium derrière Xiaomi (-10,2%).

Mots-clés applehuaweisamsung