Huawei annonce que son AppGallery est numéro trois des boutiques en ligne

Huawei est embourbé dans un conflit sans fin avec le gouvernement des US. L’administration Trump accuse le constructeur chinois d’espionnage tandis que ce dernier réfute ces allégations.

Face à la menace que représente Huawei pour le gouvernement américain, des sanctions ont même été appliquées comme l’interdiction de proposer les applications Google. Résultat ? Les smartphones du constructeur chinois les plus récents, comme le Huawei Mate 30, sont dépourvus de cet indispensable que représente le Play Store, boutique en ligne.

Histoire d’inverser la vapeur, Huawei a donc décidé de tout miser sur l’AppGallery.

Une boutique en ligne made in Huawei qui connaît un beau succès selon la firme elle-même, comme le rapporte Android Central.

Selon Huawei, son AppGallery serait troisième derrière le Play Store de Google et l’App Store d’Apple.

Huawei vante les mérites… de sa boutique en ligne !

Pour faire face à l’absence du Play Store sur ses récents smartphones, le privant d’applications populaires, Huawei doit ruser. Pour cela, la firme chinoise a poussé les développeurs à se tourner vers sa boutique en ligne, l’AppGallery, à travers une aide financière.

Et il semblerait que la sauce ait pris comme l’explique la firme chinoise elle-même. Un moyen de pallier aux sanctions américaines à son encontre.

Huawei affirme que l’AppGallery est désormais la troisième boutique virtuelle la plus populaire, derrière le Play Store de Google et l’App Store, exclusif aux appareils iOS d’Apple. 400 millions d’utilisateurs seraient recensés par le constructeur chinois qui mise désormais sur une plus grande indépendance vis-à-vis des technologies américaines – et s’impose toujours comme le second vendeur mondial sur le marché de la téléphonie, derrière Samsung.

On peut également tabler sur le fait que l’AppGallery soit un véritable succès en Chine, où Huawei est numéro un – il s’agit après tout de ses terres. Lorsque l’on sait que le Play Store n’y est pas disponible, la boutique en ligne du constructeur semble la meilleure proposition pour les utilisateurs.

Reste à savoir si, pour tourner définitivement la page Google, Huawei est prêt, dans le futur, à lancer son propre système d’exploitation mobile. Un OS déjà développé et dévoilé par la firme chinoise mais qui n’est pas encore proposé pour ses smartphones.

Mots-clés appgalleryhuawei