Huawei déploiera Harmony sur plus d’appareils en 2020…mais pas encore sur ses smartphones

Actuellement, Huawei fait face aux restrictions commerciales des États-Unis, limitant son accès aux technologies conçues par les entreprises américaines, notamment le système d’exploitation Android de Google.

Face à ce problème, Huawei a décidé de travailler sur son propre système d’exploitation et c’est ainsi qu’en août 2019, la firme dévoila Harmony qui devrait remplacer progressivement Android sur ses produits.

Justement, le président de la division des logiciels grand public de Huawei, Wang Chenglu, s’est récemment exprimé sur les plans de l’entreprise pour Harmony OS pour l’année prochaine.

Huawei mise-t-elle sur la prudence ?

Dans ses propos rapportés par le journal Shenzhen Special Zone Daily, relayés par Reuters, le responsable annonce que Huawei prévoie d’élargir le nombre de ses produits comportant le système d’exploitation Harmony en 2020. Toutefois, Wang Chenglu ajoute que Harmony ne sera pas encore incorporé aux smartphones, tablettes, ordinateurs ni autres produits phares de Huawei.

Pour rappel, le premier appareil Huawei doté du système d’exploitation Harmony était un écran intelligent, appelé Hongmeng en chinois. Wang Chenglu a déclaré lors d’un événement organisé dans la ville de Shenzen, le siège de Huawei, que l’OS sera progressivement déployé dans d’autres appareils comme les smartwatchs, les haut-parleurs, mais également les gadgets de réalité virtuelle de Huawei.

Huawei fera progressivement connaître Harmony au monde

Pour ce qui est des smartphones, Wang Chenglu a confié que l’entreprise préférait encore utiliser Android sur ses smartphones, du moins, pour le moment.

Est-ce un moyen de ménager les utilisateurs face à l’écart trop prononcé qu’ils pourraient ressentir en passant soudainement d’Android à Harmony ? En tout cas, ce responsable assure que Huawei ne manquera pas de faire la promotion de son nouvel OS non seulement en Chine, mais aussi dans les autres pays du monde.

Il reste cependant une question en suspend : les développeurs joueront-ils réellement le jeu ? Si Windows Phone a échoué à s’imposer sur le marché, c’était principalement en raison du manque d’applications de la plateforme, les éditeurs préférant se focaliser sur iOS et Android. On peut donc se demander si Harmony OS ne connaîtra pas le même destin que l’ancienne alternative de Microsoft.