Huawei : en 2018, le géant chinois a expédié plus de 200 millions de smartphones mondialement

2018 aura été une année tout à fait déterminante pour Huawei. Et pour bien la finir, le constructeur chinois vient d’annoncer avoir réussi à expédier mondialement plus de 200 millions de smartphones au cours de ces 12 derniers mois. Ce chiffre sonne comme un nouveau record pour la marque, qui – l’année dernière – se contentait de “seulement” 153 millions de terminaux expédiés nous dit Engadget.

Les raisons de cet écrasant succès sur un marché du smartphone en perte de vitesse sont à chercher du côté des derniers flagships de la marque, mais pas seulement. Car si en termes de prestige, les P20 (lancés en Mars) et les Mate 20 (lancés en novembre dernier) ont indéniablement permis à Huawei de s’affirmer face à Apple et Samsung sur le terrain du mobile haut de gamme, c’est avant tout les mobiles abordables de la marque qui lui ont permis de se hisser au rang de second constructeur mondial sur le marché du smartphone (une place récemment chipée à Apple).

Nouveau record pour Huawei. Le constructeur chinois, spécialisé entre autres dans la téléphonie mobile, est parvenu à expédier plus de 200 millions de smartphones à travers le monde en 2018.

On apprend ainsi que si les P20 et Mate 20 se sont très bien vendus en 2018 (respectivement à hauteur de 16 et 5 millions d’exemplaires), Huawei peut surtout dire merci à sa lignée Nova (dont on entendait parler dernièrement au travers du Nova 4, annoncé mi-décembre). Placée sur le milieu de gamme, cette lignée s’est écoulée à 65 millions d’unités depuis ses débuts sur le marché en 2016.

Honor également à la racine du succès de Huawei en 2018

Huawei doit également une fière chandelle à sa fidèle filiale Honor, qui est parvenue à tirer son épingle du jeu sur le terrain du flagship killer. Un secteur sur lequel la concurrence de Xiaomi (via le Pocophone F1) et de OnePlus (filiale du chinois Oppo) se fait pourtant de plus en plus pressante. Si Huawei n’a pas souhaité communiquer de chiffres précis pour les ventes de smartphones estampillés Honor, la marque évoquait tout de même des “performances exceptionnelles” pour le View 10 et le Honor 10 (lancés l’un comme l’autre sur le premier semestre 2018), notamment en Chine.

En dépit de ces excellents résultats en 2018, Huawei traîne tout de même quelques casseroles, surtout en Europe et en Amérique du Nord. La firme peine ainsi à s’imposer aux États-Unis et subit depuis plusieurs mois des interdictions diverses visant à affaiblir encore plus sa présence – déjà toute relative – sur les terres de Donald Trump.

Sur le secteur de la 5G, le constat n’est pas beaucoup plus positif en occident. Outre les États-Unis, l’Allemagne faisait récemment montre de fortes réticences à s’engager avec Huawei pour équiper ses territoires. Une situation qui profite notamment aux équipementiers scandinaves Nokia et Ericsson, qui – eux – enchaînent peu à peu les contrats. Comme le pointe Engadget, ces difficultés ne freinent toutefois que modérément les ambitions de Huawei, qui peut s’appuyer sur sa prépondérance sur les marchés asiatiques, notamment, pour continuer prospérer.

Crédit illustration : Unsplash

Mots-clés huaweismartphone