Huawei officialise la présentation de son processeur Kirin 990

Une majorité des constructeurs Android utilisent des processeurs conçus par Qualcomm, les célèbres Snapdragon. Mais Huawei, deuxième constructeur mondial, ne fait rien comme les autres et souhaite s’émanciper de ses fournisseurs. La présentation de HarmonyOS, son système d’exploitation qui succédera à Android, en est la preuve. Mais le plus gros pas vers cette indépendance reste les processeurs Kirin proposés par Huawei. Et la nouvelle génération, très attendue, possède dès à présent une date de présentation officielle. Le numéro deux mondial sur le marché des smartphones a même dévoilé un teaser.

Ce processeur, ce n’est autre que le Kirin 990. Une puce qui misera, comme à l’accoutumée, sur l’intelligence artificielle.

Test du Huawei P Smart 2019 : image 4

Voilà plusieurs générations que Huawei a fait de l’IA intégrée dans ses processeurs Kirin un argument de vente majeur et ce n’est pas prêt de changer !

Une puce boostée à l’IA – mais pas que !

C’est à l’IFA de Berlin, qui se déroulera la semaine prochaine, que Huawei présentera son processeur Kirin 990 – plus précisément le 6 septembre.

Une puce bien évidemment dédiée à la 5G avec une compatibilité pour ce nouveau réseau qui marquera un tournant dans le monde de la téléphonie – mais pas que. Sans oublier que Huawei, malgré ses déboires avec les USA, reste un équipementier majeur. Et la firme chinoise compte bien déployer ses antennes 5G !

Mais ce n’est pas tout pour le Kirin 990 puisque la puce misera également sur l’intelligence artificielle, terrain sur lequel le constructeur met l’accent depuis plusieurs générations. L’autre argument de taille pour Huawei reste la fine gravure de sa puce, permettant une autonomie améliorée. On ne le sait que trop bien, la faible durée des batteries est un problème majeur sur nos smartphones et il n’est pas rare de passer plusieurs fois par la case recharge dans la journée.

On peut déjà supposer que ce processeur Kirin 990 équipera la future phablette Huawei Mate 30 Pro mais également le Huawei P40 Pro, prochain smartphone à venir de la firme – et l’une de ses gammes les plus populaires. Nul doute que, comme toujours, la puissance devrait être au rendez-vous pour cette puce qui s’impose comme une alternative à celles de Qualcomm. Rendez-vous à l’IFA de Berlin !

Mots-clés huaweiIFAprocesseur