Huawei P40 : une batterie au graphène, vraiment ?

Huawei tiendra une conférence de presse à la fin du mois de mars pour présenter aux yeux du monde le P40 et ses différentes déclinaisons. Et si l’on en croit un tweet récemment publié par la division française de la marque, alors ces nouveaux appareils devraient embarquer une batterie au graphène. Sauf que voilà, beaucoup se demandent si cette jolie histoire tient réellement la route.

Tout est parti d’un tweet publié durant le week-end sur le compte français de la marque chinoise.

Test du Huawei P30 Pro : image 12

Très lapidaire, le tweet en question ne laissait pas vraiment place au doute ou à l’interprétation : “#Huawei va être le premier à sortir un smartphone haut de gamme équipé d’une batterie au graphène. C’est la promesse de batteries plus résistantes, endurantes et plus petites, mais aussi de recharges beaucoup plus rapides”.

Un Huawei P40 équipé d’une batterie au graphène ?

Le message n’arrivait pas seul cependant. Il s’accompagnait d’un lien renvoyant vers un article de Futura-Sciences, mais également d’une image très détaillée représentant un concept élaboré à partir des rumeurs entourant le P40 et le P40 Pro. On pouvait notamment y voir un module photo composé de quatre ou cinq optiques, mais aussi un écran à poinçon.

Sans surprise, le message a été très relayé par la suite et des dizaines d’internautes ont ainsi partagé l’information auprès de leurs followers. Plusieurs médias spécialisés ont même publié des articles annonçant la bonne nouvelle.

Mais voilà, ce message a aussi déclenché comme un vent de scepticisme à travers la toile, et ce pour une bonne raison : les batteries au graphène n’en sont actuellement qu’à l’état de projet.

À la base, les batteries au graphène sont souvent présentées comme le Saint Graal de la transition énergétique. Elles sont en effet censées être plus résistantes, mais aussi plus endurantes, tout en offrant un temps de charge beaucoup plus court.

Des déclarations qui laissent sceptiques

En soi, le graphène n’est pas une découverte récente et les premiers travaux remontent ainsi à l’année 2004. Toutefois, à l’heure actuelle, aucun constructeur n’a encore réussi à produire une batterie pleinement fonctionnelle, la technologie restant extrêmement difficile à maîtriser.

Si l’on en croit les différences annonces qui ont eu lieu ces derniers mois, alors deux constructeurs seraient actuellement en train de travailler sur un smartphone équipé d’une batterie au graphène : Samsung… et Huawei. Toutefois, aux dernières nouvelles, ces deux projets étaient loin d’aboutir et Evan Blass lui-même tablait ainsi sur une sortie en 2021… chez Samsung.

Huawei aurait-il réussi à prendre de l’avance sur son concurrent ? C’est ce que semblait indiquer ce tweet, mais il y a tout de même deux points qui font douter de la véracité de ses affirmations. Le premier concerne l’image utilisée comme illustration. Les constructeurs n’ont pas pour habitude d’utiliser des concepts réalisés par des tiers pour illustrer leurs tweets, encore moins lorsqu’il s’agit de faire une annonce aussi importante.

Et le second point est encore plus évident : le tweet en question a été supprimé seulement quelques heures après sa publication. Ce qui laisse croire à une simple bévue.

Fort heureusement, nous n’aurons pas à attendre très longtemps pour être fixé puisque les Huawei P40 seront présentés dans seulement trois mois.

MAJ : Huawei a confirmé ce que nous soupçonnions, à savoir que le tweet publié par la division française était faux.

Mots-clés huaweihuawei p40