Huawei P50 : une présentation en mars et un lancement en avril… en Chine ?

Huawei a beau avoir été malmené ces derniers mois, la marque n’en aurait pas encore fini avec la mobilité. D’après un leakeur chinois, elle aurait même l’intention de présenter au cours de ces prochaines semaines une nouvelle gamme de smartphones, les fameux P50 Pro.

En revanche, leur commercialisation ne serait pas prévue avant le mois prochain… en Chine.

Peu de smartphones arrivent à égaler le P40 Pro sur le terrain de la photo, voire même aucun

Ce n’est un secret pour personne, le décret présidentiel passé par Trump en 2019 a eu de sévères répercussions sur l’activité de Huawei. Depuis, la marque n’a en effet plus le droit de commercialiser ses smartphones avec les services et les applications de Google et de nombreux fans de la première heure se sont donc tournés vers la concurrence.

Le Huawei P50 présenté en mars ?

Pour la plus grande joie de certaines marques comme Oppo, qui a même réussi à passer devant Huawei en janvier 2021 en Chine.

Face à la situation, Huawei a donc entrepris d’investir dans son propre écosystème, au travers d’initiatives comme la suite Petal ou HarmonyOS. Des outils intelligents, bien pensés et qui permettent de se passer plus facilement des applications et services de Google.

Un bon écosystème n’est cependant rien sans de bons produits derrière et Huawei aurait justement l’intention de dévoiler d’ici peu les nouveaux vaisseaux amiraux de sa flotte.

Le principal intéressé n’a encore rien confirmé, mais la marque aurait ainsi l’intention d’organiser avant la fin du mois de mars une conférence spéciale entièrement tournée vers le très attendu Huawei P50 et ses différentes déclinaisons. Un appareil qui devrait une fois de plus mettre la barre très haute, notamment en matière de photo.

Une présentation en mars et un lancement en avril ?

En revanche, et c’est sans doute le plus important, la commercialisation du P50 ne devrait pas survenir avant le mois suivant. Et donc avant avril. Plus problématique encore, dans un premier temps, Huawei souhaiterait se focaliser sur le marché chinois. Une version internationale serait bien prévue, mais elle n’arriverait pas tout de suite et les rumeurs évoquent en plus des quantités très limitées.

La grande interrogation a trait à la plateforme embarquée. Huawei a beaucoup investi sur HarmonyOS depuis la mise en place du décret de Trump, et ce dernier est même disponible depuis plusieurs semaines en bêta sur les P40, mais on ignore si Huawei misera tout sur sa plateforme ou si la marque lancera également des versions sous EMUI 11.

Concernant la gamme, trois modèles seraient prévus. Le P50 devrait donc s’accompagner d’un P50 Pro et d’un P50 Lite.