Huawei pense dépasser Apple dans trois ans

Huawei a profité de la présentation du P9 et du P9 Plus pour dévoiler quelques chiffres et revenir sur sa stratégie. L’entreprise affiche ainsi de grandes ambitions et elle pense pouvoir dépasser Apple en terme de nombre de ventes d’ici seulement trois ans. Et attention car elle n’a pas l’intention d’en rester là. En réalité, elle vise la première place du podium.

Lorsque Richard Yu, le président de la branche grand public de la marque, est monté sur scène durant la conférence de presse du P9, il n’a clairement pas mâché ses mots.

Huawei Apple

Huawei a très envie d’en découvre avec Apple.

Il estime effectivement que son entreprise pourra dépasser Apple d’ici trois ans, et monter sur la plus haute marche du podium dans cinq ans au maximum.

Trois ans pour dépasser Apple, et cinq ans pour déloger Samsung

Il faut avouer que les derniers chiffres publiés par les cabinets d’analyse sont plutôt positifs. Huawei réalise désormais une bonne partie de ses ventes (70%) en dehors de la Chine et il est de plus en plus présent en Europe, bien sûr, mais aussi aux Etats-Unis.

Mieux, l’année dernière, le géant chinois a vendu un peu plus de 100 millions de téléphones, et il devance ainsi la plupart de ses concurrents.

La plupart, mais pas tous. Apple a effectivement vendu 200 millions d’iPhone sur la même période, soit le double du constructeur. Il lui reste donc pas mal de chemin à faire avant de pouvoir rattraper son concurrent.

Même chose du côté de Samsung qui trône toujours en tête de liste. A titre de comparaison, au second trimestre 2015, le coréen détenait environ 21,4% de parts de marché en terme de volume de ventes, contre 13,9% pour Apple et seulement 8,7% pour Huawei.

Maintenant, il ne faut pas non plus perdre de vue que le succès de l’iPhone ne s’explique pas uniquement grâce à la qualité du produit. Si les gens achètent ce téléphone, c’est avant tout pour l’écosystème que l’on trouve derrière, un écosystème plutôt bien pensé par ailleurs.

Huawei n’est d’ailleurs pas le premier constructeur à afficher de telles ambitions. Beaucoup ont tenté d’en découdre avec Apple par le passé mais la plupart d’entre eux se sont cassés les dents.

En outre, les réussites d’aujourd’hui ne font pas systématiquement les succès de demain et il suffit de regarder ce qui s’est passé pour HTC et BlackBerry pour s’en rendre compte.

Mots-clés applehuawei