Huawei voit ses ventes reculer drastiquement en France (et vous savez pourquoi)

Huawei fait face depuis plusieurs semaines à un avenir bien sombre. Alors que la firme qui produit l’architecture de ses processeurs l’a lâché, la plus grosse sanction reste l’interdiction d’utiliser Android par le gouvernement Trump. Une catastrophe pour le numéro deux mondial en termes de ventes puisque le système d’exploitation équipe 100% de ses modèles. Résultat ? Les utilisateurs de téléphones Huawei actuellement en circulation ne savent pas si ils pourront bénéficier des nouvelles versions d’Android – même si la réponse semble négative. Les conséquences sont immédiates pour la firme chinoise en France, selon Bloomberg.

Et pour cause : du côté de la France, les ventes du géant chinois connaissent un net recul de 20% !

Crédit Wiki

Autant dire que la situation est compliquée pour Huawei qui se voyait devant Samsung d’ici deux ans…

Huawei devra attendre avant de devancer Samsung, leader mondial

Les Français, friands de Huawei, hésitent à se tourner du côté de la firme chinoise suite aux récentes sanctions des USA. C’est en tout cas ce que nous révèle Bloomberg avec une chute de 20% ces derniers jours. Mais ce n’est pas tout puisqu’en Europe, les utilisateurs anglais tenteraient d’échanger leurs smartphones Huawei contre un autre modèle. Le constructeur devra donc revoir ses plans de conquête du marché téléphonique suite à une chute de ses ventes sur le marché très important qu’est celui du Vieux Continent, notamment pour le haut de gamme.

Mais alors comment Huawei pourra-t-il s’en sortir ? Les négociations ont actuellement lieu au cœur de cette guerre froide technologique qui oppose les USA et la Chine. En attendant, Richard Yu, big boss de la division mobile de Huawei, a confirmé la conception d’un système d’exploitation “de secours” qui serait baptisé ArkOS.

Reste à savoir si les utilisateurs seront au rendez-vous pour adopter un nouveau système d’exploitation sur un marché où Android domine largement et a été adopté par la majorité – Xiaomi, OnePlus, Oppo, Samsung… Sans oublier qu’il faudra que ArkOS propose une boutique virtuelle aux applications conséquentes.

Actuellement, l’avenir de Huawei reste flou. Mais cette chute en Europe n’est sûrement pas une bonne nouvelle pour le géant chinois qui fait face à l’un des pires épisodes de son existence.

Mots-clés huaweismartphone