Humanzee : l’étrange histoire de l’hybride humain / chimpanzé

Les hommes et les chimpanzés sont étroitement liés, ils partagent en effet 95 % de leur séquence d’ADN et 99 % de leurs séquences codantes d’ADN. Cela conduit inévitablement à la spéculation controversée d’une possible hybridation entre ces deux espèces. Les humains ont toutefois une paire de chromosomes en moins que les autres grands-singes, mais cela n’est pas un obstacle à l’hybridation.

Un scientifique de renom affirme ainsi qu’un hybride humain / chimpanzé est né dans un laboratoire de Floride il y a 100 ans avant d’être tué par des médecins paniqués.

singe

Un bébé humanzee né dans un laboratoire américain dans les années 1920

Gordon Gallup, psychologue évolutionniste et professeur à l’Université d’Albany, est le scientifique à l’origine du fameux test du miroir qui prouve que les primates peuvent reconnaître leur propre réflexion. Il affirme que son ancien professeur d’université lui a dit qu’un bébé humanzee était né dans un centre de recherche où il travaillait.

S’adressant au journal britannique The Sun, il dit : “Un des cas les plus intéressants a été une tentative faite dans les années 1920 dans ce qui était le premier centre de recherche sur les primates établi aux États-Unis à Orange Park, Floride. Ils ont inséminé un chimpanzé femelle avec du sperme humain provenant d’un donneur anonyme et ont prétendu que non seulement la grossesse avait eu lieu, mais que la grossesse était arrivée à terme et avait donné lieu à la naissance d’un bébé vivant. Mais au bout de quelques jours, ou quelques semaines, ils ont commencé à considérer les conséquences morales et éthiques et le nourrisson a été euthanasié.”

D’autres expériences reportées à travers le monde

Le projet d’humanzee le plus tristement célèbre a été mené par le biologiste russe Ilya Ivanov – également dans les années 1920 – qui a tenté de créer un super-soldat soviétique en utilisant du sperme humain et des chimpanzés femelles. Un autre cas signalé s’est produit en Chine maoïste en 1967, où une femelle primate serait tombée enceinte d’un hybride humain et est morte de négligence après que les scientifiques du laboratoire aient été forcés d’abandonner le projet suite au déclenchement de la Révolution Culturelle.

Le terme « humanzee » du Dr Gallup s’est popularisé dans les années 1970 après l’émergence d’une créature connue sous le nom d’Oliver – un chimpanzé chauve qui marchait sur ses pattes de derrière. Mais les tests effectués sur Oliver en 1996 ont prouvé une fois pour toutes que l’animal avait 48 chromosomes et n’était donc pas un hybride humain.

À ce jour, on ne peut pas dire avec exactitude qu’un quelconque hybride humain / chimpanzé ait été scientifiquement  créé.

Mots-clés insolite