Hyperloop One : un nouveau record de vitesse !

Hyperloop One a battu son propre record de vitesse en parvenant à propulser son prototype à 310 km/h sur cinq cents mètres. Il s’agit d’un bel exploit, mais il reste encore beaucoup à accomplir.

Lancé en 2013 par l’incontournable Elon Musk, l’Hyperloop est sans doute un des projets industriels les plus ambitieux de ces dernières années. Logique, car il vise à faire circuler des capsules montées sur un coussin d’air dans des tubes placés sous basse pression afin de réduire le phénomène de friction et de pouvoir atteindre du même coup des vitesses bien plus élevées.

Hyperloop One

D’après les calculs effectués par Elon Musk et ses acolytes, ces fameuses capsules seront en effet capables d’atteindre à terme les 1200 km/h.

Hyperloop One a pulvérisé son propre record

Grâce à elles, il sera donc possible de relier Los Angeles à San Francisco en moins d’une demi-heure.

Elon Musk a choisi de ne pas breveter sa technologie afin de favoriser son adoption et de nombreuses entreprises ont donc investi massivement sur le développement de ce nouveau moyen de transport. Hyperloop One en fait partie et cette société a réussi à construire un premier prototype fonctionnel dans le désert du Nevada.

Elle a lancé un premier test le mois dernier et l’opération a été un véritable succès. La capsule lancée à pu s’élever au-dessus du rail pendant un peu plus de cinq secondes et elle a atteint une vitesse de pointe de 112 km/h en circulant à travers un tube long de cinq cents mettre.

Shervin Pishevar, le CEO de l’entreprise, s’est bien évidemment félicité de cette belle réussite, mais il avait promis à l’époque de ne pas en rester là et de battre très rapidement ce premier record.

310 km/h sur trois cents mètres

Il n’a visiblement pas menti puisque le prototype construit par la firme a battu son propre record lors d’un nouveau test organisé le 29 juillet dernier. Cette fois, la capsule a en effet réussi à atteindre une vitesse de 310 km/h au bout de trois cents mètres, le tout sur une distance totale de 437 mètres.

En extrapolant à partir de ces chiffres, le patron de l’entreprise pense que la capsule devrait être capable d’atteindre les 1000 km/h dans un tube de deux mille mètres, mais il faudra naturellement procéder à de nouveaux essais pour s’en assurer et pour en avoir ainsi le cœur net.

Dans ce contexte, Hyperloop One estime être dans les temps et la société a ainsi toujours l’intention de mettre en service une première ligne en 2021. Elon Musk, de son côté, compte organiser plusieurs concours thématiques afin de pousser les entreprises et les start-ups à se dépasser.

Le prochain aura lieu entre le 25 et le 27 août et il se focalisera sur la vitesse de la capsule.

Mots-clés hyperloop