Hyperloop Pod Competition : les trois projets finalistes ont été dévoilés par SpaceX

Elon Musk, l’entrepreneur et milliardaire américain, est un véritable touche-à-tout. Lorsqu’il ne travaille pas sur ses lanceurs et sur ses véhicules électriques, il se focalise sur l’Hyperloop. C’est justement dans le cadre de l’accomplissement de celui-ci qu’il a organisé un concours qui a capté l’attention de plusieurs universités et centres de recherches.

Les participants devaient fabriquer la meilleure capsule pour la conception du train à ultra haute vitesse de Musk. Quand les résultats ont été présentés, les créations du MIT et des universités techniques de Munich et de Delft se sont démarquées parmi les autres. Leurs machines ont même eu l’honneur de s’élancer dans un tunnel expérimental construit pour l’occasion.

Hyperloop

SpaceX a publié les résultats du Hyperloop Pod Competition.

Notons également que chaque équipe s’est donnée à fond pour pouvoir convaincre l’organisateur de l’événement.

Le projet du train futuriste du milliardaire

Elon Musk a annoncé en été 2013 son projet sur un train à ultra haute vitesse. Il s’agit d’un moyen de transport futuriste où une capsule remplie de passagers circule d’une ville à une autre à l’intérieur d’un tunnel dépourvu d’air.

Le but est de réduire au maximum les frottements pour que la vitesse de la machine puisse aller au-delà des 1200 km/h. Avec ce moyen de locomotion, il sera possible de boucler en 45 minutes le trajet entre la côte est et la côte ouest des États-Unis.

Afin de faire avancer les choses, Elon Musk a donc lancé une compétition entre centres de recherche pour élaborer la meilleure capsule la plus efficace possible : l’Hyperloop Pod Competition. 120 universités ont donc répondu à son appel et se sont inscrites pour la première phase du concours, une phase qui a eu lieu en janvier 2016.

La capsule en fibre de carbone et Warr Hyperloop ont ébahi le public

Une trentaine de projets ont alors été sélectionnés par les jurés.

La seconde phase du concours a eu lieu au début de l’année et trois projets finalistes ont été sélectionnés pour un essai final sur le tunnel Hyperloop de 1,6 kilomètre de long construit par SpaceX.

Les capsules retenues étaient celles de l’Université de Technologie de Deft (Pays-Bas), celle de l’Université Technique de Munich (Allemagne) et celle du MIT (États-Unis).

La première a fini en première position et elle a été appréciée pour la qualité de son design et de sa conception. La seconde s’est révélée être la plus rapide. La dernière, enfin, a été applaudie pour sa sécurité et sa fiabilité.

SpaceX ne compte pas en rester là. Une autre compétition sera en effet organisée cet été et elle portera cette fois sur la vitesse des capsules. Les trois prototypes présentés n’ont en effet pas réussi à dépasser les 94 km/h.

Mots-clés hyperloop