L’IA à la rescousse pour catégoriser les volcans de Mars

L’intelligence artificielle (IA) est d’une grande aide pour les scientifiques. Ces dernières années, cette technologie a permis aux chercheurs de réaliser de nombreuses prouesses dans le domaine de la science. À l’heure actuelle, les scientifiques continuent de s’appuyer sur l’IA pour les épauler dans leurs travaux.

Un communiqué publié par la NASA nous apprend qu’une nouvelle IA a permis de détecter et de catégoriser des cratères sur Mars qui se sont formés à la suite d’un impact avec une météorite. Cet outil, baptisé COSMIC (Capturing Onboard Summarization to Monitor Image Change) se base sur des algorithmes de machine learning et a été conçu par les chercheurs du Jet Propulsion Laboratory (JPL) de l’agence spatiale américaine.

La planète Mars, vue de dessus
Crédits Pixabay

Cette IA a dû traiter plus de 112 000 images enregistrées par la caméra CTX (Context Imager) de la sonde spatiale Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) pour identifier ces cratères.

Des impacts qui ont eu lieu entre 2010 et 2012

Ce programme est conçu pour analyser les photos du MRO afin d’y détecter les changements notables qui se sont opérés sur la surface martienne et qui pourraient indiquer la présence de cratères. D’après les informations fournies par les algorithmes, les cratères qui ont été découverts récemment se seraient formés à la suite d’impacts de météorites qui auraient eu lieu entre mars 2010 et mai 2012.

Kiri Wagstaff, scientifique informatique au sein du JPL, a déclaré que l’IA « ne peut pas faire le genre d’analyse qualifiée qu’un scientifique peut faire. Mais des outils comme ce nouvel algorithme peuvent être leurs assistants. Cela ouvre la voie à une symbiose passionnante entre les chercheurs humains et l’IA pour accélérer les découvertes scientifiques. »

A lire aussi : SpaceX vise un premier voyage vers Mars en 2024

Un outil rapide et efficace

La caméra CTX prend des images avec une résolution assez basse. Pour rendre la surface martienne plus nette, les chercheurs ont soumis les photographies du CTX à une autre caméra baptisée HiRISE (High-Resolution Imagining Science Experiment).

D’après les scientifiques, l’analyse d’une seule image par un chercheur peut prendre environ 40 minutes. Toutefois, avec l’aide de COSMIC, cela prend seulement 5 secondes. En août 2020, l’IA a repéré un ensemble de cratères grâce aux images soumises à HiRISE.

Les chercheurs ne comptent pas s’arrêter en si bonne route :

« Il y a probablement beaucoup d’autres impacts que nous n’avons pas encore trouvés. Cette avancée vous montre tout ce que vous pouvez faire en utilisant des techniques d’analyse moderne pour des missions plus anciennes. »

A lire aussi : Il y a plein de mystérieux cratères sur Mars

En ce moment, ils prévoient d’analyser 20 autres cratères potentiels.

La dernière vidéo de la chaîne

Si vous aimez les produits tech, alors n’hésitez pas à nous rejoindre sur notre chaîne YouTube.

Le dernier test publié sur la chaîne, le test des Reno4 et Reno 4 Pro de Oppo

La Fredzone est également sur Google Actualités, pensez à vous abonner à notre flux !

Mots-clés mars