L’IA peut tout faire, même créer des Pokémon

L’intelligence artificielle (IA) est décidément sur tous les fronts ! High-tech, robotique, santé, armement, musique, littérature et même art, elle a déjà fait ses preuves dans de nombreux domaines. Et aujourd’hui, tout le monde peut utiliser l’IA pour créer des programmes ludiques. 

C’est ce qu’a fait Matthew Rayfield, un petit malin qui a eu l’idée d’utiliser l’intelligence artificielle GPT-2-simple d’OpenAI… pour créer de nouveaux Pokémon !

pokemon
Crédit photo PIXABAY

Le jeune homme s’est demandé s’il pouvait utiliser le programme pour faire de la génération d’images. « Je me suis dit que si je convertissais un tas de petites images (dans ce cas Pokémon) en fichiers texte, reformais GPT-2 avec eux, puis convertissais la sortie en images, j’obtiendrais au moins quelque chose. » Et à sa grande surprise, les résultats étaient plutôt bons !

Intelligence artificielle et Pokémon : comment ça marche ?

Matthew Rayfield a publié une vidéo YouTube dans laquelle il explique comment il a fait pour générer de nouveaux Pokémon en utilisant GPT-2-simple. Il y raconte avoir entraîné le programme avec un tas de textes. Il explique avoir ensuite écrit un code pour aider l’intelligence artificielle à gérer correctement les résultats, puis à les convertir en images viables.

Avec cette méthode, il est parvenu à générer près de 3 000 sprites représentant de mignons petits Pokémon, dont de nombreuses « bizarreries intéressantes ».

Désireux de voir à quoi ils pourraient bien ressembler sous forme d’illustrations, Matthew Rayfield a fait appel à Rachel Briggs pour redessiner les images et en faire de véritables Pokémon. Il n’a pu que se féliciter de la collaboration, car selon lui, l’illustratrice, déjà connue pour son travail avec le Pokémon Space World 97, a fait un travail vraiment formidable.  

Bientôt plein de nouveaux Pokémon grâce à l’IA ?

Ce n’est pas la première fois que des petits malins utilisent l’intelligence artificielle pour « créer » de nouveaux Pokémon. L’année dernière, Mickael Friesen, un artiste qui aime travailler les effets spéciaux et la transformation d’images, a utilisé le logiciel StyleGAN pour générer 25 Pokémon totalement inédits, dont certains ont immédiatement conquis le cœur des internautes.

En tout cas pour ce qui est des Pokémon imaginaires de Matthew Rayfield, ce dernier a partagé sur son blog un lien qui mène vers tout le code du projet. Ainsi pour ceux qui veulent également créer leurs propres Pokémon, ils y trouveront aussi des liens vers des blocs-notes Google Colab où tout est noté pour les aider à effectuer les formations et la génération d’images avec un GPU gratuit.