Une IA capable de déterminer avec un taux de précision de 90 % si vous allez mourir de la Covid-19

Des développeurs ont créé une intelligence artificielle capable de pronostiquer les chances de survie d’un patient Covid-19. Celle-ci analyse les antécédents médicaux.

L’intelligence artificielle est une solution prometteuse pour le domaine sanitaire. Le récent projet d’un groupe de développeurs en est l’illustration. Ils ont conçu un programme pour calculer la probabilité de décès d’un malade du coronavirus en utilisant les informations de son dossier médical. Des chercheurs de l’université de Copenhague ont constitué la base de données d’un programme informatique avec les dossiers médicaux de 3 944 patients danois atteints de la Covid-19. 

Photo d’Engin Akyurt – Pixabay.com

L’intelligence artificielle a ensuite été initiée à rechercher des tendances dans une maladie antérieure du patient. Cette méthode permet d’identifier les facteurs de risque et faire des spéculations sur les conséquences éventuelles d’une infection à la Covid-19.

L’âge, l’indice de masse corporelle (IMC) et le sexe ont également été pris en compte.

Des diagnostics avec 90 % de certitude

À partir de ces données et apprentissages, l’IA est en mesure de prédire si une personne infectée peut succomber à la Covid-19, et ce, avec un taux de précision de 90 %.

D’après le principal auteur de la recherche, Mads Nielsen, l’outil peut se révéler très utile pour les autorités sanitaires. Il facilite l’identification des personnes à risque. Ce qui permettrait de leur accorder la priorité dans la campagne de vaccination.

Les services hospitaliers peuvent également s’appuyer sur le programme pour améliorer leur organisation. L’intelligence artificielle effectue une analyse rapide du dossier médical d’une personne infectée lors de son admission à l’hôpital.

L’outil pourra ainsi déterminer si le patient a besoin d’un respirateur.

Les personnes à risque

Le groupe d’individus présentant un risque élevé de mourir de la Covid-19 inclut les personnes âgées en surpoids et de sexe masculin. Celles-ci peuvent souffrir d’hypertension artérielle. La pathologie est le critère offrant le plus de précision pour prédire les admissions en soins intensifs.

Pour anticiper les hospitalisations et la nécessité d’un traitement par ventilation, l’âge et l’IMC sont parmi les paramètres les plus décisifs.

L’intelligence artificielle peut être un outil très pratique pour le personnel hospitalier. Les créateurs du programme continuent ainsi à améliorer son algorithme avec les données de la nouvelle vague de l’épidémie au Danemark.