IBM propose trois projets d’IA pour aider à vaincre le cancer

Jusqu’à aujourd’hui, le cancer fait des ravages partout dans le monde. Selon les statistiques de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), il s’agit de la deuxième cause de décès dans le monde. L’année dernière, le cancer a fait 9,6 millions de morts. Durant la même année, environ 18 millions de nouveaux cas ont été signalés.

Afin de venir à bout de ce fléau, la société IBM a décidé de publier trois projets axés sur le sujet.

Crédits Unsplash

Les trois projets sont essentiellement basés sur les nouvelles avancées de la technologie de l’intelligence artificielle. L’objectif de l’initiative est de détecter les mécanismes liés au déclenchement du cancer et d’en savoir plus sur la composition des tumeurs. D’une manière globale, l’idée est de permettre une accélération des recherches contre le cancer.

Les programmes ont été dévoilés par le Computational Systems Biology, centre de recherche d’IBM, établi à Zurich, en Suisse.

Une plateforme de recherche automatique

Les trois projets publiés par IBM sont PaccMann, l’INtERAcT et le PIMKL. PaccMann est un algorithme spécialisé dans la détermination des capacités des compositions chimiques à lutter contre les cellules cancéreuses. Le but du programme est la facilitation de l’élaboration d’un médicament.

L’INtERAcT est une plateforme de recherche automatique concernant les résultats de 17000 études publiées annuellement sur le cancer.

PIMKL est un algorithme qui devrait permet d’anticiper la rechute d’un patient. Pour ce faire, il exploite les interactions moléculaires afin d’anticiper le trajet d’un cancer.

Pour faire progresser les recherches

« Notre objectif est d’étoffer notre compréhension du cancer et d’offrir aux industries et aux instituts de recherche la connaissance qui leur permettra un jour ou l’autre de contribuer aux traitements et aux thérapies », a déclaré un porte-parole de la société. En effet, IBM espère que l’initiative pourra aider la communauté scientifique à faire progresser les recherches.

Les trois projets ont déjà fait l’objet d’une présentation à l’occasion de deux événements différents qui se sont tenus du 21 au 25 juillet 2019 à Bâle, en Suisse. Le premier était la 18e Conférence européenne sur la biologie informatique (ECCB) et le second était la 27e Conférence sur les systèmes intelligents de biologie moléculaire (ISMB).

Mots-clés ibmmédecinesanté