IBM se prépare à se séparer de sa division Watson Health

Personne n’aurait pensé qu’un jour, IBM se débarrasserait de son système d’intelligence artificielle Watson Health. Il convient de préciser de prime abord que Watson a vu le jour il y a une dizaine d’années de cela, plus précisément en 2011. Pour rappel, cette entité utilise une technologie permettant de gérer les données pour les hôpitaux, les assureurs et le secteur pharmaceutique.

Des partisans des premières heures étaient prêts à parier lors de son lancement que l’intelligence artificielle avait la capacité de guérir, notamment du cancer. C’était d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle IBM a investi dans le projet. À présent, l’objectif fixé est cependant loin d’être atteint. La firme semble plutôt réaliser des pertes en fin de compte.

Crédits Pixabay

Big Blue n’obtenant aucune rentabilité sur Watson Health, la vente de cette dernière est de ce fait la seule issue pour ne pas tomber au fond du gouffre.

Les raisons de la cession de Watson Health

Plusieurs raisons ont poussé IBM à vendre sa division Watson Health.

La restructuration de ses activités clefs en est toutefois la principale. Le CEO d’IBM, Arvind Krishna, voudrait concentrer les efforts sur les services cloud, surtout depuis le rachat de Red Hat. Un plan stratégique est d’ailleurs mis en place en 2020. Cela prévoyait le départ de 10 000 salariés dans le monde.

Comme Watson Health n’a réalisé qu’à peu près un milliard de dollars de chiffre d’affaires l’année dernière, le géant de la technologie ne trouve pas d’intérêt pour engager des fonds dessus. Par contre, les services cloud sont désormais des investissements fructueux. En ce qui concerne les concurrents, IBM devrait faire face à AWS, Microsoft Azure ou Google Cloud.

Les options disponibles pour la cession de Watson Health

Deux options s’offrent à IBM pour la cession de sa division Watson Health.

La première consiste à la vendre à un fonds d’investissement. La seconde suggère un simple rapprochement avec une autre entreprise, d’après le Wall Street Journal. La décision n’est pas encore prise pour le nouveau dirigeant de la firme technologique.

Pour information, Watson Health dispose plusieurs services. Il y a le Merge Healthcare qui apporte une aide indéniable sur l’analyse des mammographies et les IRM. Un autre service est connu sous la dénomination de Phytel. C’est un service qui tient un rôle majeur dans la communication avec les patients. Il existe aussi le Truven Health Analytics. Comme son nom l’indique, il analyse des données de santé complexes.

Mots-clés ibmWatson Health