iCloud synchronise aussi l’historique de vos appels, sans votre autorisation

iCloud serait-il un peu trop efficace ? Il semblerait que ce soit le cas, du moins d’après l’enquête menée par Elcomsoft. En observant attentivement leurs terminaux de test, les experts de l’entreprise ont en effet réalisé que le service avait la fâcheuse tendance à transférer tous les journaux d’appel de l’utilisateur sur les serveurs d’Apple… et ce même lorsque la synchronisation est désactivée sur le terminal. Ambiance.

iCloud est plutôt complet et il est ainsi capable d’envoyer dans le nuage de nombreuses données différentes.

iCloud appels

iCloud synchronise les appels des utilisateurs… même lorsqu’il est désactivé.

Des données comme les mails, par exemple, ou même les agendas, les contacts, les photos, les vidéos ou même les documents.

iCloud synchronise aussi les journaux d’appels

Grâce à ce service, l’utilisateur dispose d’une sauvegarde sûre de toutes ses données et il peut aussi retrouver ses différents fichiers d’un terminal à un autre sans avoir besoin de les transférer manuellement. C’est évidemment très pratique, mais tout n’est parfait pour autant et c’est précisément ce que révèle l’enquête menée par la société de sécurité informatique russe Elcomsoft.

En analysant les données transférées par plusieurs téléphones sous iOS, les experts de l’entreprise ont effectivement découvert que le service envoyait vers les serveurs de la firme toutes les données en lien avec les appels.

Ce n’est pas le plus fou, car cela ne concerne pas uniquement les appels téléphoniques traditionnels. Selon l’entreprise, les appels réalisés avec FaceTime seraient aussi synchronisés et il en irait de même pour les appels manqués venant de WhatsApp, Skype ou n’importe quelle autre application utilisant le kit de développement CallKit.

En poussant plus loin leurs investigations, ces experts ont aussi réalisé que toutes ces données continuaient d’être téléversées lorsque la sauvegarde iCloud est désactivée.

Pour Apple, il s’agit d’une commodité

Vladimir Katalov, le patron de l’entreprise, a tout de même trouvé un moyen pour désactiver cette synchronisation. D’après lui, il suffirait en effet de désactiver iCloud Drive pour couper la transmission de ces données. Ce qui aura bien évidemment un impact sur les applications utilisant la solution.

Pour ne rien arranger, ces données sont conservées pendant longtemps sur les serveurs de la marque puisque l’historique peut remonter à quatre mois.

Apple a bien évidemment publié un communiqué pour s’expliquer et la firme a notamment déclaré que cette fonction était en réalité “une commodité” pour les utilisateurs, afin qu’ils “puissent rappeler [un correspondant] depuis n’importe quel appareil”.

En soi, ce n’est pas forcément une mauvaise chose, mais il serait peut-être judicieux de leur laisser le choix. Après tout, ce sont tout de même leurs données, non ?

Mots-clés appleicloud