Iconem, vers une archéologie 3D et numérisée

Iconem, une entreprise spécialisée dans la numérisation en 3D de sites archéologiques en danger, propose un voyage extraordinaire dans certaines régions de la planète tout en exerçant un véritable travail de conservation. Elle a cependant besoin de fonds supplémentaires pour continuer son activité et elle vient ainsi d’annoncer le lancement d’un fonds de dotation consacré à la sauvegarde et à la conservation du patrimoine.

La société s’est donnée en spectacle au Grand Palais pendant une exposition archéologique. Yves Ubelman, le cofondateur de l’entreprise est fier de son parcours et de ses exploits. Ce dernier accorde une très grande importance à la réalité virtuelle qui donne une meilleure visualisation en 3D.

Iconem

Iconem vient d’annoncer la création d’un fonds.

La société a également d’autres projets en attente, en l’occurrence garder le souvenir des sites archéologiques menacés de disparition à l’aide de photos prises par des drones.

Un projet axé sur la réalité virtuelle

Dans le cadre de son développement, Yves Ubelman a confirmé que le groupe est actuellement assez équipé pour réaliser des environnements virtuels à partir de vues aériennes.

Avec les équipements en sa disposition, Iconem a pu travailler sur les relevés 3D pris sur le terrain en photogrammétrie ou avec des drones. Des relevés modifiés ensuite avec Blender pour créer des modèles numériques.

Intégrées sous Engine UnReal, ces maquettes sont exploitables à tout moment par n’importe quelle application. Par ailleurs, les appareils de visualisation numériques proposés par l’entreprise sont spécialement pensés pour les musées. D’après la société, ces derniers ont en effet besoin de contenus adaptés pour contextualiser leurs collections et faire voyager les visiteurs en leur offrant une expérience immersive totale.

Tout cela avait été expérimenté durant l’exposition « Sites du patrimoine universel, de Bamiyan à Palmyre. » Les visiteurs ont pu bénéficier en même temps d’une balade en 3D ainsi que d’une visualisation des archives.

Numériser en 3D les sites archéologiques menacés ou en voie de disparition

Le projet actuel d’Iconem est de numériser en 3D les sites archéologiques menacés ou en voie de disparition. L’entreprise utilisera donc des drones pour aller récolter des données.

Comme il s’agit d’un projet de grande envergure, la société est actuellement à la recherche de partenaires qui pourront investir des fonds pour le financement. Elle aura sûrement la bénédiction des ONG comme l’UNESCO, des gouvernements ou encore des instituts culturels.

Cela ne suffira quand même pas pour assurer sa pérennité. Iconem vient donc de lancer un fonds de dotation afin de lever des fonds supplémentaires.

Mots-clés archéologie