Id Software promet aux joueurs que Doom Eternal ne proposera pas de micro-transactions

Plus les jours défilent, et plus la sortie de Doom Eternal approche. Un titre qui serait le meilleur du studio Id Software selon l’un de ses employés sur Twitter. Rien d’étonnant lorsque l’on connaît la qualité du premier opus, commercialisé en 2016, et les nombreux changements ajoutés dans cette suite. D’après les journalistes ayant pu tester plusieurs heures Doom Eternal dernièrement, la promesse d’un gameplay plus varié et moins répétitif que Doom – qui avait tendance à proposer les mêmes décors. Plus d’armes, d’ennemis, un jeu toujours plus vertical, telles sont les promesses de Id Software.

Mais les promesses ne s’arrêtent pas là pour Id Software.

DOOM

Crédit : Id Software

À l’heure de la multiplicité des microtransactions dans nos jeux, Doom Eternal n’en proposera pas selon Hugo Martin, son directeur créatif, pour PC Gamer.

Id Software ne cède pas aux sirènes des microtransactions

Le jeu étant édité par Bethesda, on aura pu craindre la présence de microtransactions dans Doom Eternal.

Après tout, Wolfenstein Youngblood faisait la part belle à cette nouvelle forme d’achat sur le marché vidéoludique. Sans oublier que de plus en plus de titres, déjà payants à la base, proposent des microtransactions – pour ne pas citer Battlefront II dont le bash de la part des joueurs a calmé le jeu chez EA (les politiques s’en sont également mêlées).

Mais chez Doom Eternal, hors de question d’acheter des armes, armures et autres compétences contre de l’argent réel ! C’est ce qu’a annoncé Hugo Martin en précisant “Le jeu est vendu 60 dollars, il ne s’agit pas d’un free-to-play ou jeu smartphone. Il offre une expérience complète, sans la moindre boutique en ligne“. Une précision qui peut sembler superflue, mais a le mérite de rassurer les joueurs à l’heure des microtransactions à tire-larigot.

Sans oublier que Doom Eternal étant un jeu très attendu, on aurait pu penser que Bethesda ait forcé la main du studio Id Software pour intégrer des microtransactions. Pour rappel, c’est le 20 mars que le jeu sortira sur XBox One, PlayStation, Nintendo Switch et PC après de nombreux reports – Id Software n’a pas hésité à évoquer la période de crunch pour boucler le développement.

Mots-clés doom