La drôle d’idée de Michelin pour réduire les émissions carbone des bateaux

Selon les statistiques, le transport maritime international produirait près de 3 % du dioxyde de carbone mondial, et les chiffres montrent que les émissions sont en hausse avec 1,16 milliard de tonnes du gaz nocif émises en 2018 contre 1,06 milliard en 2012. Pour faire face à cette situation, le fabricant de pneus Michelin propose une solution écologique dont le but est de réduire les émissions carbone des bateaux, mais aussi d’augmenter l’efficacité des navires.

Le concept ? Un système de voiles gonflables que l’on peut installer sur les navires existants pour les transformer en bateaux écologiques.

Michelin a imaginé des voiles gonflables pour réduire les émissions des paquebots
Crédits Michelin

Le projet Wing Sail Mobility ou WISAMO de Michelin, réalisé dans le cadre d’un joint-venture avec une équipe d’inventeurs suisses, a été dévoilé la semaine du 1er juin dernier lors du sommet pour la mobilité renouvelable globale Movin’On 2021. D’après les responsables, il s’agit d’un système de voiles gonflables en forme d’ailes pouvant être intégré sur tous les types de navires transporteurs, ainsi que sur les yachts. Toutefois, l’énergie du vent est utilisée pour améliorer et non pas remplacer les moteurs diesel classiques.

Selon Michel Desjoyeaux, skipper de renommée mondiale et ambassadeur du projet WISAMO, l’avantage de la propulsion éolienne c’est que l’énergie venant du vent est propre, gratuite, universelle et totalement non-controversée.

Un système totalement automatisé

D’après New Atlas, lorsqu’elles sont déployées, les voiles gonflables se repositionnent automatiquement pour maximiser l’exploitation des vents. Puis quand elles ne sont pas utilisées, elles se replient comme un accordéon sur le pont du navire. Desjoyeaux explique que c’est un système prêt à l’emploi très facile à utiliser, que ce soit sur un nouveau navire ou sur un navire déjà existant.

Selon Desjoyeaux, le fait d’être automatique est crucial puisque les membres d’équipage sont généralement peu nombreux et ne sont pas nécessairement des spécialistes en voiles.

A lire aussi : Vision, le pneu imprimé en 3D de Michelin

Un grand nombre d’avantages

Michelin indique que le design des nouvelles voiles est une amélioration des voiles traditionnelles. D’ailleurs, le mât télescopique est rétractable et permet aux navires d’entrer dans les ports et de passer sous les ponts.

En ce qui concerne les avantages au niveau du carburant, la compagnie explique que WISAMO va permettre d’améliorer l’efficacité énergétique des navires de 10 à 20 %. Michelin espère pouvoir installer des voiles gonflables avec une superficie totale d’environ 92 m² pour la première fois sur un navire marchand en 2022. Mais avant cela, le système sera extensivement testé sur un voilier dirigé par Desjoyeaux.