Il a fabriqué un iPhone X Mini et le résultat est sympathique

Lin Peirong a suivi avec attention le dernier Keynote Apple et l’événement semble l’avoir inspiré puisque notre ami a eu l’idée de se lancer dans la fabrication d’un iPhone X Mini. Le résultat vaut le détour.

Cela ne vous aura sans doute pas échappé, mais l’iPhone a pris pas mal d’embonpoint au fil des générations. Pendant très longtemps, la firme américaine s’est en effet limitée à des dalles de 3,5 pouces, mais ce n’est plus franchement le cas désormais et il suffit de se tourner vers les derniers appareils présentés par ses soins pour s’en rendre compte.

iPhone X Mini

L’iPhone 8 est en effet le plus petit des trois, mais cela ne l’empêche pas d’embarquer une dalle de 4,7 pouces. L’iPhone 8 et l’iPhone X vont plus loin pour leur part en atteignant respectivement les 5,5 et les 5,8 pouces.

Un iPhone X Mini construit de toute pièce

Apple a conservé un iPhone SE à son catalogue pour combler toutes les personnes à la recherche d’un téléphone compact, mais ce n’était pas suffisant pour Lin Peirong et ce dernier a donc décidé de se remonter les manches et de fabriquer son propre téléphone.

Certains d’entre vous le savent sans doute, mais ce n’est pas la première fois qu’un bricoleur se lance dans un tel projet. Scotty Allen, un Américain vivant en Asie, en a fait tout autant de son côté en début d’année et il a ainsi réussi à assembler un iPhone 6s à partir de pièces détachées directement obtenues sur le marché chinois.

Toutefois, Lin a été un peu plus loin en fabriquant un iPhone X doté d’un écran bord à bord de seulement 4 pouces.

Un bel exploit

Pour se faire, notre ami a choisi de s’appuyer sur son ancien iPhone 5 et il a donc commencé par le démonter entièrement afin de récupérer son écran et la plupart de ses composants. Ensuite, il a fabriqué son propre boîtier et il a remonté le tout dans la foulée.

L’expérience a été un succès, mais son iPhone X Mini n’est pas parfait pour autant et il fait ainsi l’impasse sur de nombreuses fonctions propres au modèle original. Comme Face ID, par exemple, ou encore le double module photo et les fonctions en lien avec la réalité augmentée.

Ceci étant, en dépit de ces “oublis”, le résultat n’en reste pas moins des plus impressionnants et cet exploit prouve finalement que tout est possible.