Il a recréé un Commodore C16 avec un Raspberry Pi

Commodore était une société incontournable dans les années 70 et dans les années 80. Elle a produit de nombreuses machines d’exception, des machines qui ont peut-être bercé une partie de votre enfance. Si c’est le cas, alors ces quelques lignes risquent de vous intéresser car un passionné s’est amusé à ressusciter son vieil ordinateur en s’appuyant sur… un Raspberry Pi !

Si vous êtes un peu plus jeune que moi, alors le C16 ne doit pas vous parler plus que ça et c’est assez logique car cette machine a été commercialisée en 1984.

Mod Raspberry Pi

Avec le Raspberry Pi on peut faire plein de choses… comme donner une seconde jeunesse à un vieil ordinateur.

A la base, elle a surtout visé le marché américain mais ça ne l’a pas empêché de rencontrer un certain succès à l’époque.

Le Commodore C16 était une des machines les moins chères du marché… dans les années 80

Cela n’a rien d’étonnant car le C16 avait une particularité très intéressante : il était proposé à un prix fixé à… 99 dollars. Cela n’a l’air de rien mais peu de machines pouvaient se vanter d’être aussi compétitive à l’époque et c’est sans doute ce qui lui a permis de trouver son public.

Quoi qu’il en soit, un internaute répondant au doux pseudonyme de lactobacillusprime (à vos souhaits) a retrouvé un vieux C16 en fouinant dans sa cave. Il s’est alors amusé à le brancher et il a tenté de le démarrer pour voir si la petite bécane était toujours capable de faire tourner les logiciels de l’époque.

En pure perte malheureusement car l’ordinateur avait rendu l’âme.

Plutôt que de se morfondre, il s’est alors amusé à la désosser et à la vider de tous ces composants. Il a ensuite commandé un Raspberry Pi et il s’est mis en tête de l’installer à l’intérieur de la carlingue de la machine et de faire tourner dans la foulée Commodore 64 Basic.

Sacré projet, non ? Certes et le plus beau, dans l’histoire, c’est qu’il est parvenu à ses fins ! Il a donc donné une seconde vie à son vieux C16 et sa performance méritait d’être saluée.

Via