Il a retrouvé un sous-marin de la Seconde Guerre Mondiale

Massimo Bondone a une cinquantaine d’années et il se passionne à la fois pour l’histoire et la plongée sous-marine. Il se décrit d’ailleurs lui-même comme un chasseur d’épaves et il a fait très fort le mois dernier en découvrant les restes d’un sous-marin datant de la Seconde Guerre Mondiale : le HMS P311. Fascinant, mais le meilleur reste à venir car le bâtiment est en très bon état.

D’après les informations dont on dispose, le HMS P311 serait parti de l’Ecosse en novembre 1942 avec 71 hommes à son bord. Après avoir fait une halte le 28 décembre de la même année, il a repris la mer et il est parti en direction d’un archipel situé en Sardaigne.

Sous-Marin IMS P311

Un plongeur a trouvé l’épave d’un sous-marin datant de la Seconde Guerre Mondiale.

Il était en effet censé participer à une offensive menée contre deux croiseurs italiens, le Gorizia et le Trieste, mais tout ne s’est pas exactement passé comme prévu.

Le HMS P311 a été porté disparu en janvier 1943

Le bâtiment a en effet disparu des radars quelques jours plus tard sans laisser aucune trace derrière lui. La Royal Navy a bien tenté de le retrouver mais les recherches n’ont rien donné et le sous-marin a été porté disparu en mer le 8 janvier 1943.

Massimo Bondone s’est passionné pour cette histoire et il s’est naturellement lancé à la recherche du sous-marin. Un peu plus tôt dans l’année, il est ainsi tombé sur une épave située au nord-est de la Sardaigne, à environ 80 mètres de profondeur.

Il a tout de suite pensé au HMS P311 en la découvrant mais il a organisé une seconde plongée le 25 mai dernier pour s’en assurer.

En faisant le tour du propriétaire, l’explorateur est tombé sur deux mini sous-marins fixés à l’extérieur de l’épave. Ce détail est loin d’être anodin. Comme l’a rappelé Paolo Pegoraro, un des collègues plongeurs de Massimo, le HMS P311 était le seul sous-marin à présenter cette caractéristique à l’époque.

Quoi qu’il en soit, d’après les plongeurs, l’épave serait dans un très bon état de conservation. Seule la proue est endommagée et le bâtiment ne comporte aucune brèche.

Les membres de l’équipage étaient sans doute vivants lorsque le sous-marin a sombré

En réalité, il est même totalement scellé. Massimo pense que le bâtiment a coulé tout de suite après être entré en contact avec une mine sous-marine.

Tout porte à croire qu’il a coulé avec de l’air à l’intérieur et cela veut aussi dire que les membres de l’équipage étaient encore vivants lorsqu’il a touché le fond de la mer.

La Royal Navy a été très impressionnée par les recherches menées par Massimo et ses coéquipiers. Elle va envoyer prochainement une équipe sur place afin de confirmer l’identité du sous-marin mais elle n’a pas l’intention de remonter ou de déplacer l’épave.

Un porte-parole a en effet déclaré que les navires militaires coulés sont considérés comme des tombes de guerre. Ils doivent donc rester là où ils se trouvent.

Crédits Image

Mots-clés insolite