Il a transformé son salon en super ordinateur pour jouer à Tetris

James Newman se passionne pour l’informatique depuis longtemps maintenant. Il en a même fait son métier et il travaille ainsi comme ingénieur software pour une boîte de Cambridge. Oui et si cet homme fait la une de tous les médias anglais depuis le début de la semaine dernière, ce n’est pas pour rien. Il a en effet transformé son salon en super ordinateur pour pouvoir jouer à Tetris.

James n’a rien d’un illuminé. Loin de là même et il a ainsi suivi un cursus complet dans une des universités les plus prestigieuses du monde : Oxford.

Super Ordinateur

James est très fier de son ordinateur.

En sortant de là, il n’a eu aucun mal à trouver un poste dans le privé et il travaille depuis lors dans le secteur du software.

James a voulu construire son propre ordinateur

James n’a pas délaissé le hardware pour autant. Du tout même et il a ainsi décidé subitement de construire son propre ordinateur en 2011. A sa place, la plupart des gens se seraient contentés de passer commande chez LDLC ou même chez RueDuCommerce mais notre ami n’est pas un homme comme les autres et il a donc fait le choix de construire entièrement sa machine. Avec ses petites mains.

Histoire de voir large, il a donc réquisitionné le salon de sa maison et il a commencé à bosser sur son ordinateur, comme si de rien n’était.

Cinq ans plus tard, James a finalement atteint son objectif et il est particulièrement fier de sa création. Il faut dire aussi que la machine mesure un peu plus de 10 mètres de long sur deux mètres de haut. Oui, et il pèse aussi plus de 500 kilos, avec pas moins de 40 000 transistors et 10 000 diodes électroluminescentes derrière.

Belle bête, n’est ce pas ? Carrément, mais ce n’est pas le plus amusant. Non, car James n’utilise pas son ordinateur pour effectuer des calculs complexes ou même pour piloter sa maison. Non, en réalité, cette machine lui sert avant tout… à jouer à Tetris.

Un projet pédagogique avant tout

Il faut tout de même savoir que cet ordinateur lui a coûté la modique somme de 40 000 £. Le plus dingue, c’est qu’il n’avait pas l’intention de dépenser autant au début. En réalité, le projet a pris de plus en plus d’importance au fil des semaines et des mois.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, James n’a pas forcé sur les substances hallucinogènes ni même sur la bouteille. Non, en fait, il ne compte pas garder son super ordinateur pour lui seul et il compte ainsi l’utiliser à des fins pédagogiques pour montrer aux étudiants et aux élèves comment fonctionne réellement un ordinateur.

Là, vous devez vous demander ce qu’en pense sa famille, non ? James est malheureusement célibataire.

Mots-clés funinsolitetetris