Il a utilisé un iPhone 6s Plus pour couvrir un mariage indien

Sephi Bergerson est un photographe très réputé et il aime se livrer parfois à de nouvelles expériences. Il a ainsi fait le choix de couvrir son dernier mariage indien avec un iPhone 6s Plus au lieu de son bon vieux réflex et il faut avouer que le résultat ne manque pas d’intérêt. Non et l’homme a même profité de l’occasion pour tourner un petit reportage qui devrait intéresser pas mal de monde.

Sephi n’est pas un photographe comme les autres. Il est né à Tel Aviv, en Israel et il est très vite parti à New York pour suivre un cursus en photographie après avoir fait son service militaire.

Mariage iPhone 6s Plus

Cette photo a été prise avec un iPhone 6s Plus. Elle est plutôt jolie, même si elle manque un tantinet de piqué.

Il a passé deux ans sur place avant de revenir dans son pays pour ouvrir sa propre agence.

Sephi habite depuis plusieurs années en Inde

Sephi s’est rapidement fait un nom dans le milieu et il a même été élu président de l’association des photographes professionnels. Toutefois, au lieu de se reposer sur ses lauriers, il a décidé de tout quitter en 2002 pour partir en Inde avec sa femme et sa petite fille de dix mois pour faire de la photographie documentaire.

Depuis, il a roulé sa bosse à travers le monde et il a publié de nombreux livres en l’espace de quelques années.

Comme indiqué un peu plus haut, Sephi a fait un pari osé au début du mois en utilisant uniquement un iPhone 6s Plus pour couvrir un mariage.

Si le téléphone est évidemment loin d’égaler un DSLR, il s’en est tout de même sorti avec tous les honneurs et il lui a surtout permis de se rapprocher de ses sujets et de prendre ainsi des photos qu’il n’aurait pas forcément pu prendre autrement.

Il a aussi beaucoup apprécié les outils d’édition intégrés à la plateforme, ainsi que les nombreuses options de partage.

Alors bien sûr, Sephi aurait pu s’en sortir aussi bien (voire mieux) avec un Xperia Z5 ou même avec un Galaxy S6, mais il faut avouer que son témoignage ne manque pas d’intérêt car il prouve finalement qu’un smartphone peut parfaitement trouver sa place dans l’arsenal d’un photographe professionnel.