Il a vécu 17 mois avec un coeur artificiel dans son sac à dos

Stan Larkin est un miraculé. Il a en effet vécu pendant dix-sept mois sans coeur. Enfin, ce n’est pas tout à fait exact car si aucun coeur ne battait dans sa poitrine, il était tout de même équipé d’une machine spéciale, le SynCardia Freedom Portable Driver. Une machine stockée… dans un sac à dos. Il s’agit d’une grande première dans l’histoire de la médecine.

Stan a une vingtaine d’années et il souffre depuis l’enfance d’une cardiomyopathie. De même pour son grand frère. En décembre 2014, les médecins ont décidé de lui retirer le coeur pour éviter le pire.

Coeur Stan

Stan avait pris l’habitude de se promener avec son coeur artificiel planqué bien au chaud au fond de son sac à dos.

Le nom du garçon figurait en bonne place sur la liste nationale d’attente de greffe mais aucun organe n’était disponible à l’époque et les chirurgiens ont donc décidé de l’équiper d’une machine développée par SynCardia.

Stan a passé 17 mois sans coeur… ou presque !

Le Freedom Portable Driver a été conçu pour remplacer le coeur. L’appareil se présente sous la forme d’un boitier assez imposant relié à des tubes souples en plastique. Il pèse environ 6 kg et il est alimenté par deux batteries rechargeables lithium-ion offrant une autonomie de plusieurs heures.

Une fois connecté aux artères du malade, il va utiliser un système de pompes pour pomper le sang du corps et le faire circuler dans l’organisme.

Contrairement aux machines que l’on trouve dans les hôpitaux, le Freedom Portable Driver a été conçu pour pouvoir être facilement transportable. Il est donc possible de le placer dans un sac à dos et de partir en balade sans la moindre difficulté.

Le grand-frère de Stan a été équipé d’un dispositif similaire après lui, avant de subir une transplantation cardiaque en 2015. Si les médecins ont opté pour un tel système, c’est avant tout à cause de l’anatomie particulière des deux frères. Selon Jonathan Haft, le chirurgien qui a pratiqué l’intervention, les autres technologies n’avaient aucune chance de fonctionner et c’est précisément ce qui l’a poussé à opter pour cette solution.

Notre ami a donc passé 17 mois avec un coeur artificiel planqué dans son sac à dos et l’histoire se termine plutôt bien pour lui car il a reçu un nouveau coeur le mois dernier. Il est désormais le plus heureux des hommes et il espère pouvoir un jour rencontrer la famille du donneur pour lui raconter sa surprenante histoire.