Il achète des contenus pour adultes avec l’argent de sa startup et il finit en prison

Manish Singh avait obtenu plus d’un million de dollars de financement pour lancer une start-up. Au lieu de cela, il a tout dépensé pour acheter des contenus pour adultes.

Singh est un homme d’affaires du Maryland, aux États-Unis, qui connaît bien le secteur de la mode. En 2016, il a conclu un accord avec un couple de Virginie pour lancer une start-up de textile haut de gamme. Leur société a été baptisée Sanaa Home and Lifestyle. L’accord stipule que le couple doit fournir le capital nécessaire au développement de la jeune compagnie. De son côté, Singh est censé apporter son expertise et jouer de ses relations dans l’industrie du textile.

Un homme se tenant le visage dans les mains
Image par StockSnap de Pixabay

Cependant, l’entrepreneur fera autre chose avec le fonds du projet. Sur les 1,26 million de dollars que ses partenaires lui ont versés, il a dépensé plus de 900 000 dollars en pourboires sur un site de cam-girls.

Les créanciers de Sanaa Home and Lifestyle ont heureusement découvert la supercherie. Ils n’ont pas hésité à engager une action judiciaire contre Manish Singh.

A lire aussi : Le FBI a utilisé des photos provocantes de ses agents pour débusquer des prédateurs sexuels

Plus de 1 300 paiements sur un site de cam-girls

Singh n’a donc jamais utilisé l’argent du couple de Virginie pour développer Sanaa Home and Lifestyle. L’enquête a révélé que pendant les deux années qui ont suivi le lancement du projet, l’homme de 48 ans a falsifié des notes de frais. Il faisait croire à ses partenaires commerciaux que tout retour sur investissement était utilisé pour payer de nouvelles commandes de tissus. Le prévenu est même allé jusqu’à inventer 2 millions de dollars de factures impayées auprès d’une société appelée B&J Fabrics.

Une partie du fonds destiné au financement du projet a été dépensé sur le site de cam-girls myfreecams. Les enquêteurs du FBI ont trouvé plus de 1 300 transactions effectuées par Singh. Il a également utilisé l’argent pour payer son loyer, acheter un nouveau SUV Lexus et rembourser ses parents.

« Même si je me suis toujours dit que je pourrais changer les choses à tout moment, et que je pourrais récupérer l’argent que j’avais mal dépensé et faire réussir l’entreprise, j’étais dans l’angoisse pendant cette période », a raconté Manish Singh dans une lettre adressée au tribunal. Il a plaidé coupable à toutes les charges retenues contre sa personne.

A lire aussi : Voilà pourquoi Pornhub s’est attiré les foudres du Louvre

Jusqu’à quatre ans de prison

Le résident du Maryland a écopé d’une peine de prison allant jusqu’à quatre ans – contre les deux ans requis par son avocat. Il devra aussi rembourser intégralement ses partenaires d’affaires.

« L’accusé ne semble pas avoir cherché activement à frauder qui que ce soit – l’opportunité de frauder lui est tombée dessus, pour ainsi dire, et il l’a exploitée. Mais une fois qu’il a décidé d’abuser de la confiance des victimes, il l’a fait sans retenue », a déclaré l’accusation. Une peine plus lourde a donc été requise pour l’homme de 48 ans.