Il défigure une mère de famille à l’acide et poste tranquillement une photo sur Facebook

Billy Midmore a beaucoup fait parler de lui l’année dernière. Il a même fait la une de la presse anglo-saxonne et cela n’a rien de surprenant car il a défiguré une mère de famille en lui jetant de l’acide sulfurique au visage. La police l’a appréhendé depuis et l’homme est ainsi enfermé dans une cellule en attendant son procès. Cela ne l’a pas empêché de partager une photo sur son profil Facebook.

L’affaire s’est déroulée l’année dernière, en septembre, devant un bar situé à Southampton. Carla Whitlock marchait tranquillement dans la rue lorsqu’elle s’est retrouvée face à Bill à son frère.

Photo Billy

Billy n’a pas l’air de se sentir coupable.

Sans prononcer le moindre mot, le premier lui a jeté environ 200 ml d’acide sulfurique au visage. Carla est immédiatement tombée au sol en poussant un hurlement et en se tenant le visage entre les mains.

Billy a jeté 200 ml  d’acide au visage de Carla

Les secours sont rapidement intervenus sur place et elle a été très vite prise en charge mais cette agression lui a coûté un oeil et l’acide a laissé d’importantes brûlures sur son visage, des brûlures qui ne disparaîtront sans doute jamais.

Grâce aux témoignages des passants, la police est parvenue à identifier les suspects et une vaste chasse à l’homme a alors eu lieu à travers tout le territoire pour les retrouver. Billy et Geoffrey ont été appréhendés dans la foulée.

L’enquête a révélé que le liquide corrosif avait été lancé par le premier et il a alors été reconnu coupable par un juge.

Il est depuis enfermé dans une cellule, dans l’attente de son jugement. A sa place, la plupart des gens feraient profil bas mais ce n’est visiblement pas son cas puisqu’il a publié une photo sur son profil Facebook la semaine dernière, une photo sur laquelle il apparaît debout, un sourire aux lèvres et un smartphone à la main.

Le pire reste à venir car une photo est affichée sur l’écran du smartphone. Elle a été prise quelques secondes après l’attaque et elle montre la victime, Carla, allongée sur le sol, en train de tenir son visage en hurlant.

Les autorités vont mener une enquête pour déterminer l’identité de la personne qui a publié la photo

En outre, un questionnaire a aussi été publié sur le profil de l’agresseur le 10 juin dernier, un questionnaire sobrement intitulé : “Y a-t-il un tueur en série qui se cache en vous “. Il s’accompagne d’un commentaire visiblement écrit de sa main, un commentaire indiquant qu’il a un gros potentiel en la matière.

Suite à la publication de ces contenus, Billy a été placé en isolement et des fouilles ont été menées dans sa cellule afin de déterminer s’il dissimulait un téléphone portable. Les gardiens n’ont rien trouvé, mais ils n’ont pas dit leur dernier mot et ils ont ainsi l’intention de poursuivre leurs investigations afin de déterminer si Billy a lui-même partagé ces contenus ou si quelqu’un lui a prêté main forte.

Dans tous les cas, sa peine risque d’être alourdie en conséquence.

Mots-clés facebookweb