Il est possible d’acheter une gare sur Le Bon Coin

France Bleu Alsace a repéré une annonce, publiée le 27 novembre dernier, sur le site Le Bon Coin. La Mairie de Guebwiller (Haut-Rhin) a mis en vente la gare de Guebwiller pour 250 000 euros. L’endroit, situé à l’entrée de la ville, est idéalement placé. Il est vaste de quatre cents mètres carrés, et dispose d’un appartement de cent mètres carrés à l’étage. Le bâtiment appartient à la ville depuis 1992, suite à la fermeture de la ligne SNCF.

Depuis l’apparition de l’annonce sur la plateforme, une demi-douzaine de visiteurs sont venus sur les lieux. Ce sont essentiellement des promoteurs. Toutefois, jusqu’ici, aucune offre n’a encore été proposée. Dans l’intérêt de la ville, la Mairie souhaite céder l’infrastructure à un bar-restaurant, un salon de thé ou une pâtisserie.

Crédits Pixabay

Les lieux sont actuellement occupés par l’association Défi. Celle-ci a succédé à la pâtisserie Husser.

Un endroit charmant et historique

La municipalité souhaite néanmoins garder un bâtiment situé juste aux abords de la gare, ainsi que le quai. Ceux-ci devraient constituer le carrefour d’une ligne de tramway reliant Guebwiller et Bollwiller, dont l’ouverture est prévue dans quelques années.

« Il y a une très belle verrière, une vue dégagée plein sud et c’est une ancienne gare, avec son histoire, cela parle aux gens. Ça a beaucoup de charme », a déclaré César Togni, l’Adjoint au Maire, à la radio.

L’espace de la gare est propice pour l’organisation de différents événements. Des activités culturelles, des expositions, des ateliers d’artistes, des concerts, des projections de films y sont idéaux.

Un bâtiment emblématique de la ville

« C’est un bâtiment emblématique de la ville, les gens y sont attachés alors avant de la mettre en vente, la ville a pris quelques précautions : tous les travaux extérieurs seront soumis à l’autorisation de la ville », a néanmoins souligné Daniel Braun, le Maire de Guebwiller.

La gare de Guebwiller date de 1870. Le bâtiment a été établi à 288 mètres d’altitude au point kilométrique (PK) 7,110 de la ligne de Bollwiller à Lautenbach, entre des gares qui n’existent plus actuellement.

Une association nommée Florirail milite pour la réouverture de la ligne. En 2013, le projet de réouverture a été inclus dans le Contrat de Plan État Région 2014-2020, dans le volet « mobilité ». Le budget alloué à l’investissement s’élève à vingt millions d’euros.

Mots-clés insolitele bon coin