Il est possible de voler une Tesla Model S en quelques secondes en clonant son porte-clés

Tesla a embauché des experts en sécurité informatique pour protéger les systèmes de conduite de ses voitures contre les attaques numériques. Cependant, des pirates informatiques ont découvert que la Model S de Tesla pouvait facilement être piratée et volée.

Les hackers n’avaient qu’à cloner le porte-clés du véhicule en quelques secondes, déverrouiller la portière et s’en aller avec la voiture.

Une équipe de scientifiques de l’université KU Leuven, située en Belgique, présentera un document révélant cette technique de décryptage des porte-clés sans fil des berlines de luxe Model S durant la conférence Cryptographic Hardware and Embedded Systems qui se déroulera à Amsterdam.

Selon les experts, les pirates peuvent facilement voler une Tesla Model S avec environ 600 dollars d’équipement informatique.

Le Model S de Tesla piraté en moins de 2 secondes

Lennert Wouters, l’un des chercheurs du KU Leuven, a déclaré qu’il était facile de cloner ces porte-clés. Il précise qu’il faut moins de 2 secondes de calcul pour obtenir la clé cryptographique du porte-clé, leur permettant de voler la voiture sans laisser de trace.

Les scientifiques ont prévenu Tesla de leur découverte en août 2017. L’entreprise a reconnu leur recherche, les a remerciés et leur a même versé une prime de 10.000 dollars. Un porte-parole de Tesla a déclaré à WIRED que les correctifs ont été déployés le plus rapidement possible après avoir vérifié le travail des chercheurs, testé les correctifs appropriés et les intégrer dans leur processus de fabrication.

De nouvelles fonctionnalités antivol pour le Model S

Elles comprennent la possibilité de définir un code PIN que le conducteur de la voiture doit saisir sur le tableau de bord avant que la voiture ne démarre. Tesla a également expliqué que les voitures Model S vendues après juin 2018 ne sont pas vulnérables à l’attaque en raison de la mise à jour du cryptage des porte-clés apportés par la firme sur la base de la recherche effectuée par les chercheurs du KU Leuven.

Toutefois, les propriétaires de voitures Tesla Model S fabriqués avant juin 2018 doivent activer le code PIN ou remplacer leur porte-clés par une version récente. Dans le cas contraire, ils seront toujours vulnérables au piratage de leur véhicule par le clonage de leurs porte-clés.

Le porte parole de Tesla a également ajouté que d’autres améliorations de sécurité ont été déployées pour réduire les risques de vol ou d’utilisation non-autorisée des voitures de leurs clients.

Mots-clés sécuritétesla