Il existe désormais un logiciel pour voir comme les animaux

Cela vous dirait de voir le monde à travers les yeux de votre chien ou de votre chat ? C’est maintenant possible grâce à un logiciel gratuit et open-source développé par des scientifiques, et qui permet de transformer des photos prises avec un smartphone ordinaire en une version qui simule la vision des animaux.

Le logiciel en question a été appelé QCPA ou Quantitative Colour Pattern Analysis, et permet de personnaliser les photos numériques pour qu’elles aient les propriétés associées aux systèmes visuels des animaux. D’après Cedric van den Berg, doctorant à l’Université du Queensland en Australie et co-auteur principal, c’est un très bon moment pour étudier la vision des animaux parce qu’on a actuellement des technologies d’imagerie qui deviennent incroyablement accessibles. Aussi, la puissance de calcul des ordinateurs n’a jamais été aussi élevée.

Crédits Pixabay

L’étude qui décrit le logiciel en question a été publiée le mardi 3 décembre dernier dans la revue Methods in Ecology and Evolution.

Une évolution de la technologie

Pendant des décennies, les scientifiques ont essayé de développer des techniques qui permettent de simuler des caractéristiques isolées de la vision animale en utilisant des équipements avancés d’imagerie spectrale. En 2015, van den Berg et ses collègues se sont aperçus que les photos numériques pouvaient générer des modèles comparables, même celles prises avec des smartphones ordinaires.

Depuis, l’équipe a travaillé sur un cadre logiciel avec l’objectif d’unifier les différentes méthodes et jeux de données mis au point par d’autres chercheurs dans un seul et unique système.

Une utilisation dans le monde de la biologie

Pour le moment, le logiciel est principalement conçu pour aider les biologistes et les écologistes à mieux comprendre comment les animaux se visualisent entre eux et comment ils voient leur environnement. Toutefois, les chercheurs espèrent que d’autres personnes d’autres domaines vont aussi faire des expériences avec le QCPA en utilisant diverses manières différentes.

Selon van den Berg, on n’a pas besoin de savoir coder pour utiliser le programme, ni même d’avoir une formation scientifique.

Ainsi, pour ceux qui désirent essayer le logiciel, il suffit de visiter le site « Empirical Imaging » et d’installer le dernier toolbox placé dans l’onglet « Download ». Pour les débutants dans le domaine, le site propose un guide d’utilisateur et un forum pour les aider à s’orienter sur la plateforme.

Mots-clés insolite