Il existe un dictionnaire consacré aux danses des abeilles

Vous voulez savoir ce que se disent les abeilles entre elles ? Vous pouvez maintenant consulter le dictionnaire créé par une équipe de scientifiques de l’Université du Minnesota. Le document en question regroupe plus de 1500 mouvements de danse utilisés par les abeilles pour communiquer entre elles.

Ces dernières années, les scientifiques ont constaté que les populations d’abeilles n’ont cessé de diminuer. Le recueil des mouvements des abeilles fait ainsi partie d’une étude plus large dont le but est d’enseigner aux gestionnaires de terres comment préparer les habitats naturels pour que ceux-ci soient plus adaptés aux abeilles.

Crédits Pixabay

A l’origine, les chercheurs voulaient étudier la réaction des abeilles face à différentes sources de pollen. L’objectif était de guider les gestionnaires de terres pour qu’ils puissent choisir le meilleur mélange de plantes pour soutenir les populations d’abeilles. Les scientifiques ont toutefois observé des mouvements étranges effectués par les insectes, et ils ont alors décidé d’enquêter.

Une étude non prévue

Lors de leurs travaux de recherche, l’équipe menée par Morgan Carr-Markell de l’Université du Minnesota a choisi deux sites dans l’État du Minnesota avec des terres autrefois développées, mais qui ont ensuite été reconverties en prairies. Les chercheurs y ont relâché deux grandes colonies d’abeilles.

Au moment de voir les déplacements des insectes entre les plantes natives et non natives des sites, les scientifiques ont remarqué des mouvements inhabituels.

Les mouvements en question, qui ressemblaient à des mouvements de danse, étaient utilisés par les insectes lorsqu’ils volaient en dehors de la ruche dans une formation en 8. Selon les chercheurs, le but des gestes effectués par les abeilles est de communiquer avec les autres membres du groupe pour faire passer une information comme la direction à prendre ou la position de la source de pollen la plus proche.

Les membres de l’équipe ont ainsi pu distinguer 1 528 mouvements uniques effectués par les abeilles, ce qui montre à quel point leur système était complexe et nuancé.

Concernant les plantes

À partir de l’analyse des mouvements, il a été également possible pour les scientifiques de voir que les abeilles étaient plus attirées par les plantes natives des prairies du Minnesota. Les zones avec des plantes non natives quant à elles étaient considérées comme un peu moins importantes par les abeilles.

Les chercheurs ont ainsi conclu que pour augmenter les chances que des abeilles utilisent une prairie reconstituée comme source de nourriture durant les périodes de croissance et de production de miel, on pourrait y faire pousser des plantes autochtones.

Avec le nouveau dictionnaire du langage des abeilles, il sera peut-être possible de rendre les mesures de protection de ces insectes plus efficaces. Le processus de pollinisation naturelle pourrait aussi produire de meilleurs résultats.

Mots-clés abeilles