Il existerait 6 milliards de planètes capables de soutenir une vie extraterrestre dans la Voie lactée

La Terre est à l’heure actuelle le seul endroit où la vie a été en mesure de se développer. Du moins à notre connaissance. Toutes les études et toutes les observations menées ces dernières années laissent en effet penser que la vie est finalement assez répandue.

Rien que dans notre propre système, les chercheurs ont identifié plusieurs candidates capables de soutenir la vie : Europe, Titan ou même Encelade.

La Terre vue de l'espace

Crédits Pixabay

Mais qu’en est-il à l’échelle de notre galaxie ? C’est précisément à cette question que Jaymie Matthews et des chercheurs de l’Université de Colombie-Britannique ont tenté de répondre.

La vie, plus courante que prévu

Pour ce faire, la fine équipe a choisi de se focaliser sur les données récoltées lors de la mission Kepler.

Lancé en 2009, Kepler est un télescope spatial et il a été spécialement construit pour détecter les exoplanètes en s’appuyant sur la méthode des transits. Méthode consistant tout simplement à mesurer la variation de luminosité d’une étoile hôte pour tenter de déterminer la présence – ou l’absence – d’une exoplanète dans son orbite.

Extrêmement ambitieuse, la mission a été un véritable succès et Kepler nous a ainsi permis de détecter pas moins de 2662 planètes jusqu’à l’achèvement de sa mission en octobre 2018. Ce qui représente tout de même plus de la moitié de toutes les exoplanètes détectées à ce jour.

En croisant ces données, donc, l’équipe de Jaymie Matthews a déterminé qu’il y avait en moyenne une planète semblable à notre monde pour cinq étoiles semblables au Soleil.

À lire aussi : Voilà pourquoi nous ne croiserons peut-être jamais d’extraterrestres

6 milliards de planètes semblables à la Terre

Ensuite, les chercheurs ont rapporté ce chiffre au nombre total d’étoiles de type G de notre galaxie.

La Voie lactée comptant un total de 400 milliards d’étoiles dont 7 % semblables à la nôtre, Jaymie Matthews et ses collaborateurs en ont déduit qu’il existait potentiellement 6 milliards de planètes semblables à la nôtre. Et donc autant de candidates potentielles à la vie.

Ce chiffre est cependant à prendre avec un certain recul. Nous sommes encore très loin d’avoir analysé toutes les exoplanètes situées autour de nous et il est donc possible que des corps plus petits soient aussi situés dans l’orbite de ces fameuses étoiles. Ce qui augmenterait du même coup nos chances de découvrir une forme de vie extraterrestre.

Reste que cette étude tombe à un moment assez opportun. Plus tpot dans la semaine, nous vous avons appris que des chercheurs travaillant pour l’Université de Nottingham avait calculé qu’il pourrait potentiellement y avoir plus de 36 civilsiations intelligentes dans notre galaxie. Ce qui donne finalement un autre éclairage sur cette étude.

À lire aussi : Il y a du nouveau concernant la recherche d’une vie extraterrestre intelligente

Mots-clés astronomie