Il fait un tabac avec des sites de rencontres pour polygames

Azad Chaiwala fait beaucoup parler de lui depuis quelques semaines et cela n’a rien de surprenant car ce business man est à la tête de deux sites de rencontres assez… particuliers. Ils s’adressent en effet aux polygames et ils permettront ainsi aux hommes de trouver facilement une seconde épouse. Inutile de préciser que son initiative ne fait pas l’unanimité.

A 33 ans, Azad est un musulman convaincu et il est un ardent défenseur de la polygamie. Pour lui, le fait d’avoir plusieurs femmes n’a rien de répréhensible et il estime même que c’est parfaitement normal.

Rencontres Polygames

Il existe désormais deux sites de rencontres pensés pour les polygames.

C’est précisément ce qui l’a poussé à lancer SecondWife.com.

Il a commencé par lancer un site pensé pour les musulmans

Comme son nom l’indique, ce site a un seul et unique objectif : permettre aux musulmans de trouver leur seconde femme. Il annonce d’ailleurs la couleur d’entrée de jeu, avec une citation du Coran : “Si vous estimez que c’est mieux pour les orphelins, vous pouvez épouser leurs mères – vous pouvez épouser deux, trois ou quatre”.

L’inscription est entièrement gratuite et il suffit d’une poignée de minutes pour ouvrir son compte. A partir de là, il sera possible d’accéder aux fiches des autres utilisateurs, et notamment des utilisatrices.

Le module de recherche est plutôt complet et il permet de s’appuyer sur plusieurs critères différents pour trouver chaussure à son pied. Le site intègre en plus un système de messagerie privée totalement gratuit, et finalement toutes les options et toutes les fonctions que l’on est en droit d’attendre d’un site de rencontres.

SecondWife.com a été lancé un peu plus tôt dans l’année et il a rencontré un certain succès auprès des internautes puisqu’il totalise actuellement plus de 35 000 membres. Fort de son succès, Azad a donc lancé un second site, Polygamy.com, qui s’adresse cette fois aux gens de toute confession et donc pas uniquement aux musulmans.

35 000 membres et un second site en prime

Contrairement aux idées reçues, la polygamie n’est en effet pas réservée aux seuls musulmans. En réalité, la Torah la permettait aussi avant qu’elle ne soit interdite par le Juifs Ashkénazes au XIème siècle. Les Mormont ont eux aussi pratiqué la polygamie pendant de longues années, jusqu’en 1889.

Si le second site rencontre un peu moins de succès que le premier, il totalise tout de même un peu plus de 7 000 membres.

Mais voilà, le problème c’est que la loi interdit la polygamie dans la plupart des pays et notamment en France. Azad Chaiwala a donc fait l’objet de nombreuses critiques depuis le lancement de ses sites et certaines personnes estiment même qu’ils sont totalement illégaux.

Mots-clés insoliteweb