Il met le feu à un navire de guerre après avoir échoué au test Navy SEAL

Le 12 juillet 2020, le pont arrière de l’USS Bonhomme Richard, un bâtiment de guerre de la marine américaine a pris feu. Depuis ce jour, afin de déterminer les origines de cet incident particulièrement coûteux, et qui a fait de nombreux blessés soit dit en passant, les autorités militaires ont ouvert une enquête. Et leurs efforts ont finalement payé.

Le coupable n’est autre que Ryan Sawyer Mays, un marine âgé de 20 ans. Ce dernier aurait commis cet acte par déception, après avoir raté son examen d’entrée pour faire partie de l’US Navy SEAL. Un témoin a d’ailleurs identifié Mays sur les lieux peu de temps avant les faits.

Un navire en feu
Crédits Pixabay

Suite à cet incident, l’US Navy a bien évidemment tenté de sauver cet appareil emblématique des marines. Mais malheureusement, vu que les coûts de réparation excèdent largement le prix d’un navire neuf, l’US Navy a préféré tirer un trait sur l’USS Bonhomme Richard.

Ryan Sawyer Mays a cramé un bâtiment suite à un coup de tête

Les pompiers et les marines ont essayé d’éteindre cet incendie durant 5 jours. Et après avoir interrogé 177 marines qui faisaient partie de l’équipage, le NCIS (Naval Criminal Investigative Service) a réussi à mettre la main sur Mays. Un témoin a d’ailleurs reconnu Mays.

Selon ce dernier, peu de temps avant que l’USS Bonhomme Richard ne brûle, il a aperçu un individu en salopette, caché sous un masque, partir vers l’arrière du bateau de guerre, avec un seau. Il était certain qu’il s’agissait bel et bien de Ryan Sawyer Mays. De plus, avant cet incident, Mays répétait sans cesse une phrase bizarre en rapport avec son action.

Certes, rater son examen d’entrée au Navy SEAL peut être bouleversant. Toutefois, comme l’a souligné la direction de la Marine, ce n’est pas une raison pour mettre le feu à un navire.

A lire aussi : Bientôt une station sous marine grâce au petit fils de Jacques Cousteau ?

L’USS Bonhomme Richard est maintenant bon pour la casse

Bien évidemment, après avoir éteint l’incendie, la Marine a tenté de raccommoder ce monstre faisant 40 000 tonnes et 257 mètres de long. Malheureusement, il semblerait que les dégâts qu’a engendrés la folie de Ryan Sawyer Mays soient irréversibles.

À titre d’information, la construction de l’USS Bonhomme Richard a demandé 1,2 milliard de dollars. Pour le réparer en revanche, l’armée américaine devra débourser 3,2 milliards de dollars. De ce fait, en novembre 2020, la Marine a déclaré opter pour le retrait de l’USS Bonhomme Richard du service.