Il ne fait pas chaud dans le cratère Jezero de Mars

Le rover Persévérance a atterri sur Mars le jeudi 18 février 2021. Sa mission ? Rechercher des signes de vie ancienne dans le cratère de Jezero pour aider les scientifiques à avoir une meilleure compréhension de l’évolution de la vie sur Terre. Mais avant d’arriver à cet objectif, le rover, et particulièrement les systèmes qui ont été embarqués avec lui, effectuent une analyse plus poussée de l’environnement martien.

C’est ainsi que la Nasa a publié le premier rapport météo du cratère Jezero, qui a été dressé sur la base des informations collectées par le système MEDA (Mars Environmental Dynamics Analyzer) qui se trouve à bord de Persévérance. Ce système a effectivement pris les premières informations sur l’environnement de Mars le vendredi 19 février, vers 22h25 HE.

Crédits Pixabay

Même si le système n’a été actif que pendant 30 minutes, cela lui a suffi à récolter plusieurs informations sur les températures environnantes de Mars.

MEDA dispose de plein de gadgets pour analyser l’environnement martien

Pour information, MEDA dispose de plusieurs capteurs environnementaux qui lui permettent d’enregistrer les niveaux de poussière, les conditions atmosphériques et de mesurer les bouges de rayonnement près de la surface martienne. Il pèse environ 5 kg et peut à la fois capturer la vitesse et la direction du vent, la pression martienne, l’humidité relative, la température de l’air ainsi que la température du sol et le rayonnement du soleil et de l’espace, nous rapporte DailyMail.

Le système peut également se réveiller toutes les heures et se mettre automatiquement en veille après avoir enregistré et stocké des données et fonctionner même si Persévérance n’est pas actif.  

La température martienne peut chuter de -5°C en à peine 30 minutes

Les données du système ont révélé que la température a la surface martienne était juste en dessous de -20°C lorsque MEDA s’est activé et qu’elle a rapidement chuté à -25,5°C, 30 minutes plus tard. Mais ce n’est pas tout, le capteur de rayonnement et de poussière de MEDA a montré que Jezero avait une atmosphère plus propre que Gale Crater, qui est situé à 3.700 km de distance, selon les données du REMS (station de surveillance environnementale Rover) à bord du rover Curiosity, qui se trouve à l’intérieur de Gale.

Les capteurs de pression de MEDA ont informé les ingénieurs que la pression sur Mars est de 718 Pascals, ce qui entre dans la plage de 705-735 Pascals prédits par les chercheurs. Manuel de la Torre Juarez, chercheur principal adjoint pour MEDA au Jet Propulsion Laboratory de la NASA, en Californie du Sud, a déclaré :

Nous sommes très heureux de voir MEDA fonctionner correctement. Les rapports de MEDA fourniront une meilleure image de l’environnement près de la surface. Ses données et d’autres expériences d’instruments révéleront davantage de puzzles sur Mars et aideront à se préparer à l’exploration humaine. Nous espérons que ses données contribueront à rendre nos conceptions plus solides et nos missions plus sûres.