Il n’est désormais plus possible d’acheter des codes de jeux Nintendo ailleurs que sur l’eShop en Europe

À compter du 1er juillet 2020, Nintendo défend aux détaillants européens de vendre des codes de téléchargement de ses jeux. En d’autres termes, sur le Vieux Continent, il n’est désormais plus possible d’acheter ses jeux Nintendo au format dématérialisé ailleurs que sur l’eShop.

Au même titre que les versions physiques, les codes de jeux Nintendo disponibles chez des revendeurs avaient comme avantage d’être proposés à des tarifs plus avantageux que l’eShop. Le constructeur nippon s’est bien rendu compte que de nombreux joueurs passaient par des points de vente extérieurs pour se procurer des versions dématérialisées de ses softs.

Crédit : Nintendo

Le manque à gagner étant visiblement apparu bien trop grand pour être ignoré, Nintendo a décidé de réagir. Sans que l’on sache encore si d’autres régions du monde peuvent craindre cette menace, l’Europe vient ainsi d’être défendue de vendre des codes de jeux Nintendo via des détaillants.

Les détaillants européens pourront continuer à vendre des DLC et des abonnements au NSO

Il semblerait que Nintendo, dont le communiqué est rapporté par Nintendo Life, ait patienté pendant plusieurs années avant de se mettre à sévir :

« Après avoir examiné attentivement l’évolution du marché européen au cours de ces dernières années, Nintendo a décidé de mettre fin à la disponibilité des codes de téléchargement de ses propres logiciels via les détaillants, à compter du 1er juillet 2020.

À lire aussi : Le PDG de Nintendo s’excuse pour le Joy-Con Drift

Les clients pourront toujours acheter des fonds dans l’eShop Nintendo, des abonnements au Nintendo Switch Online et des contenus complémentaires tels que le Pokémon Sword et le Pokémon Shield Expansion Pass, chez les détaillants de toute l’Europe. Les codes de téléchargement des logiciels Nintendo Switch d’autres éditeurs seront également toujours disponibles. »

On notera le passage suivant où Nintendo dit malgré tout à chercher à étendre l’accessibilité de son eShop.

« Nous sommes toujours à la recherche de nouvelles pistes, et nous continuerons à travailler sur de nouvelles méthodes pour mettre le contenu de l’eShop Nintendo à la portée du plus grand nombre de joueurs possible. »

Les soldes étant monnaie courante sur l’eShop Switch, la patience se veut l’une des meilleures alliées des joueurs en attente de bons plans. En plus d’une carte bancaire suffisamment remplie et, inversement, d’une carte SD à l’espace libre conséquent.

Mots-clés eshopnintendo