Il n’est plus possible d’installer les services de Google sur les Huawei Mate 30

Après le décret de Trump en mai dernier, Huawei a été écarté du marché américain. Depuis, le fabricant de smartphones chinois n’a notamment plus le droit d’utiliser les services de Google sur ses nouveaux appareils mobiles. Présenté officiellement en septembre dernier, le Huawei Mate 30 a été le premier concerné par cette interdiction. Cependant, les premiers testeurs du smartphone ont trouvé une astuce pour installer manuellement les services de Google, dont le Play Store sur le terminal.

Malheureusement, cette astuce a récemment été désactivée et les utilisateurs n’ont désormais plus la possibilité d’installer les services de Google sur le smartphone.

Pour l’instant, Huawei et Google n’ont pas encore commenté ces récents événements. Malheureusement pour la firme chinoise, les utilisateurs risquent de se détourner massivement de son smartphone en apprenant qu’il ne supporte plus les services de Google.

Une astuce pour contourner l’interdiction

Même s’ils s’y attendaient, les fans de Huawei ont été bien déçus de découvrir que le Huawei Mate 30 ne prenait en charge aucun des services de Google, pas même le Play Store.

Les premiers testeurs du smartphone ont donc cherché un moyen de contourner l’interdiction, et de nombreux utilisateurs ont finalement pu installer le Play Store en récupérant les fichiers APK nécessaires à l’installation du Google Services Framework sur le site chinois LZPlay.

Une opération simple et ne nécessitant qu’une dizaine de minutes.

Récemment, John Wu – chercheur en sécurité Android et fondateur de Magisk – a publié un rapport sur ses recherches concernant la façon dont les utilisateurs des Huawei Mate 30 ont obtenu les services de Google sur leurs téléphones.

Et selon lui, le code source de LZPlay contiendrait quatre permissions système se reposant sur l’API Mobile Device Management de Huawei. Or, l’API ne pourrait pas être utilisé par un particulier sans la permission de Huawei. Ainsi, la firme chinoise aurait volontairement ouvert les vannes.

La manip’ n’est désormais plus disponible

Après le rapport de John Wu, le site chinois LZPlay a été supprimé et l’APK permettant d’installer les services de Google sur le Huawei Mate 30 est désormais inopérant, même pour ceux qui l’ont déjà installé.

Si la firme chinoise a annoncé que son smartphone sortirait bien en Europe, l’impossibilité d’installer les services de Google sur celui-ci rend ce projet assez difficile.