Il n’y a pas que TikTok qui fouine dans votre presse papier

TikTok s’est fait taper sur les doigts lorsque des utilisateurs sous iOS 14 ont réalisé que l’application avait la fâcheuse tendance à mettre son nez dans le presse papier de leur iPhone. L’outil n’est cependant pas le seul à le faire.

TikTok enchaîne les polémiques depuis son lancement et il semblerait que la situation ne soit pas sur le point de s’améliorer. En fin de semaine dernière, plusieurs utilisateurs ont en effet rapporté un étrange comportement de l’application sous iOS 14.

Des AirPods 2 posés sur un iPhone

Photo de sloth x bear – Unsplash

Certains d’entre vous le savent peut-être, mais iOS 14 propose de nouvelles fonctions axées sur la sécurité. La plateforme est notamment en mesure d’analyser le comportement des applications installées sur l’iPhone afin d’avertir l’utilisateur en cas de comportement suspect.

iOS 14, garant de la vie privée

Or justement, parmi les mesures prises par Apple se trouve une fonction d’analyse du presse papier. iOS 14 est ainsi capable d’afficher un message lorsqu’une application accède au contenu de ce dernier, sous la forme d’une petite infobulle.

Et le problème est là. Après avoir installé la version bêta de la plateforme sur leur iPhone, plusieurs utilisateurs ont vu apparaître ce message en lançant TikTok, et ce sans l’ombre d’une explication. L’affaire a très vite enflé sur la toile et ByteDance, l’éditeur de l’application chinoise, a alors présenté ses excuses tout en promettant de couper cette fonction dans la prochaine version de son application.

Mais voilà, l’histoire ne se termine pas ici. Le chercheur en sécurité Tommy Mysk a déclaré à Ars Technica dans une interview que 53 applications supplémentaires présentaient les mêmes dérives et étaient ainsi capables de capturer des données issues du presse papier à leur ouverture.

À lire aussi : iOS 14 a révélé une nouvelle indiscrétion de TikTok

Tout le monde en veut à notre presse papier

La liste est longue, mais elle compte plusieurs têtes connues comme l’application de Fox News, celle du New York Times et encore celle du Wall Street Journal. Même chose pour Bejeweled, Fruit Ninja et PUBG Mobile, ou encore pour des applications sociales comme Viber, Weibo et Zoosk.

Certaines applications utilitaires et multimédias le font également, notamment AccuWeather, DAZN et Overstock.

Alors bien sûr, certains développeurs d’applications se sont engagés à modifier le comportement de leur outil après avoir fait amende honorable.

10% Happier et Hotel Tonight ont ainsi promis de réduire  leur utilisation du presse-papiers. D’autres ont annoncé conserver la fonction, tout en modifiant son comportement. Pixelmator, par exemple, extraira uniquement des données s’il y a une image.

Il subsiste cependant un problème de taille. A l’heure actuelle, on ignore si ces applications fonctionnent de la même manière sur Android, la plateforme de Google n’étant pas pourvue d’une fonction d’analyse du presse papier.

À lire aussi : Les 5 nouveautés à retenir sur iOS 14 Bêta 1

Mots-clés ios