Il perd son pénis suite à une infection, on lui en fabrique un nouveau avec son bras

Peu le savent, mais il est possible de fabriquer un pénis à partir d’un bras. Malcolm MacDonald, un Britannique âgé de 45 ans, en est la preuve vivante. Comme le rapporte le Sun, ce père de famille a perdu son pénis à la suite d’une infection du sang, en 2014.

Malcolm MacDonald a raconté au micro du Sun cette expérience traumatisante qui l’a fait sombrer dans l’alcoolisme.

« Un jour, il est tombé sur le sol. Je l’ai simplement ramassé et mis à la poubelle. Je suis allé à l’hôpital et ils ont dit que le mieux qu’ils pouvaient faire pour moi était de rouler le morceau restant comme une petite saucisse. C’était déchirant. »

Crédits Pixabay

À ne pas louper : Les Galaxy Note 20 sont disponibles en précommande

Après ce triste épisode, Malcolm MacDonald a dû apprendre à vivre sans son pénis pendant deux ans avant de voir la lumière au bout du tunnel.

Une rencontre qui a changé sa vie

D’après Malcolm MacDonald, ces deux années ont été les plus dures de sa vie.

« J’avais l’impression d’être l’ombre d’un homme. Ma vie s’est vraiment effondrée parce que je n’avais aucune confiance en moi. »

Pour lui venir en aide, son généraliste lui a conseillé un expert de la reconstruction pénienne du nom de David Ralph qui travaille à l’hôpital universitaire de Londres. Le professeur David Ralph est connu pour avoir conçu un phallus bionique pour Andrew Wardle, un Britannique qui est né sans pénis.

Malcolm MacDonald a un pénis qui trône sur son bras

Le professeur David Ralph a expliqué à Malcolm MacDonald que la procédure qui lui permettra de retrouver un pénis normal impliquera qu’il vive d’abord avec ce membre sur son bras pendant deux ans avant qu’il soit greffé sur son pubis. Pour créer ce pénis, le professeur David Ralph a dû prendre une partie de la peau du bras de Malcolm MacDonald, avec ses vaisseaux et ses nerfs.

La partie prélevée sur Malcolm MacDonald a ensuite été modelée pour obtenir la forme d’un pénis. En attendant la greffe sur son pubis, il a dû porter ce nouveau pénis sur son bras afin qu’il puisse bénéficier d’une circulation sanguine. La création de ce pénis a été couronnée de succès. Toutefois, son implantation finale a dû être repoussée en raison de nombreux imprévus.

Si tout se passe comme prévu, le nouveau pénis de Malcolm MacDonald sera greffé à son pubis à la fin de l’année 2020. Au final, le quadragénaire aura passé 4 ans avec cet organe sur le bras.