Il pleut parfois des araignées au Brésil

Imaginez-vous un instant, vous êtes arachnophobe et un beau matin en vous levant vous jetez un œil au ciel pour contempler les nuages et là vous vous trouvez face à votre pire cauchemar : une pluie d’araignée, littéralement !

C’est la mauvaise surprise qu’ont eue les habitants d’une région rurale du sud de l’État de Minas Gerais, dans le sud-est du Brésil.

Il faut dire que dans cette région, en été, lorsque les températures sont très élevées, et bien, il se met à pleuvoir des araignées !

Un phénomène récurrent au Brésil

Les images incroyables de ce phénomène pour le moins terrifiant ont largement été partagées sur les médias sociaux. Sur ces photos et vidéos, on peut voir des centaines d’araignées suspendues dans le ciel.

L’une des vidéos les plus largement diffusées a été filmée par João Pedro Martinelli Fonseca alors qu’il se rendait avec sa famille à la ferme de ses grands-parents. Sur la route il s’est rendu compte que le ciel était couvert de points noirs. Il a compris que ces points noirs étaient en fait des araignées lorsque l’un d’entre eux s’est retrouvé dans sa voiture.

En 2013, les habitants de Santo Antônio da Platina, dans le sud du Brésil, avaient été confrontés au même phénomène lorsqu’ils ont découvert des “pluies d’araignées” autour des poteaux téléphoniques. Le fait-divers avait alors fait les gros titres de la presse internationale.

Des araignées inoffensives pour l’homme heureusement

Rassurez-vous, le phénomène est bien connu des scientifiques. Adalberto dos Santos, professeur de biologie spécialisé en arachnologie à l’Université fédérale du Minas Gerais, explique que bien qu’il semble que les araignées tombent du ciel, en réalité elles sont suspendues dans une toile géante qui leur sert à attraper des proies. Cette espèce rare d’araignée “sociable” s’appelle parawixia bistriata, et la toile communautaire qu’elles tissent est si fine qu’il est presque impossible de la voir à l’œil nu. C’est ce qui donne l’illusion que les araignées flottent dans l’air.

Si assister à une telle avalanche d’araignées peut être effrayant, Dos Santos rassure que les humains n’ont rien à craindre de ces petites bébêtes à 8 pattes. En effet, leur piqûre ne cause guère plus de gêne qu’une fourmi rouge, et leur venin n’est pas nocif pour les humains. En plus, “elles nous bénéficient beaucoup plus qu’elles ne nous font du mal”, dit Dos Santos, car elles régulent le nombre des insectes tels que les mouches et les moustiques.

Mots-clés insolite