Il prend trop de Viagra et fini par tout voir en rouge

La plupart des hommes ont déjà rencontré des problèmes d’ordre sexuel au moins une fois dans leur vie. En réalité, ces difficultés sont plus fréquentes que ce que l’on a tendance à croire.

Lorsque le dysfonctionnement érectile perdure, il devient un problème qui nécessite d’employer les grands moyens. Cela se comprend puisque les relations sexuelles sont souvent considérées comme l’une des bases de l’harmonisation d’une vie de couple.

Facepalm

Il existe de nombreuses causes possibles aux problèmes d’érection. Certaines sont d’origine physique : fatigue, cholestérol ou surpoids. D’autres proviennent de facteurs psychologiques comme l’anxiété et la dépression.

L’impuissance est très mal vécue pour tous les hommes. Soucieux de leur virilité, nombreuses victimes ont tendance à abuser des médicaments pour la traiter ou la prévenir.

Une vision teintée en rouge à cause de l’excès de médicaments

La prise systématique de médications comme le Viagra, le Levitra ou le Cialis permet à l’homme impuissant de redevenir actif sexuellement.

En plus de régler les problèmes d’érection, il restaure aussi le plaisir sexuel. Plutôt tentant, mais il faut savoir que ces médicaments peuvent facilement devenir dangereux.

Comme le Dr Richard Rosen l’a expliqué, les gens pensent que « Si un peu est bon pour eux, beaucoup doivent être meilleurs. » L’étude de ce médecin a montré à quel point l’abus de médicament est nocif pour la santé. À ce sujet, à cause d’une overdose de ces comprimés, un homme de 31 ans a rencontré d’importants problèmes de vision, des problèmes qui l’ont conduit à avoir une vision teintée en rouge en permanence.

Ce symptôme est apparu immédiatement après la prise de Sildenafil liquide.

Du trouble érectile au trouble de vue

Après de multiples analyses sur le sujet, les chercheurs ont conclu une contamination rétinale permanente en relation avec une forte dose de médicament. Les rétines externes de l’homme ont été gravement endommagées, ce qui explique les troubles de vue.

Le plus inquiétant dans ce cas est que les dommages causés par ces médicaments ont persisté plus d’une année.

Les constats sont donc confirmés et les spécialistes ont établi que la vision colorée est bel et bien un effet secondaire d’une surdose de médicaments. Jusqu’à présent, aucune étude n’a encore été en mesure d’en visualiser clairement l’effet structurel. Quoi qu’il en soit, ces résultats doivent permettre aux médecins de mieux sensibiliser ses patients sur ce danger.