Il prétend que sa Jeep a été détruite par un Samsung Galaxy Note 7

Samsung a commencé l’année sur les chapeaux de roues et tout allait bien pour l’entreprise avant le lancement du Galaxy Note 7 et toutes ces histoires d’explosion. Il faut croire que la série noire n’est pas prête de se terminer. Un homme vivant en Floride accuse en effet le terminal d’avoir détruit sa voiture. La police a ouvert une enquête afin de déterminer si ces accusations sont fondées.

Nathan Dornacher habite en Floride avec sa femme et sa fille de huit ans. Il est aussi l’heureux propriétaire d’une magnifique Jeep Grand Cherokee. Enfin il l’était.

Incendie Note 7

La journée avait bien commencé pourtant.

Lundi dernier, notre ami a profité du Labor Day pour se rendre à une brocante avec toute la petite famille.

Il a laissé sa Jeep sans surveillance pendant quelques minutes

Il a été plutôt bien inspiré car il a mis la main sur un magnifique bureau. Mais voilà, après avoir conclu la vente, Nathan s’est rendu compte que son Galaxy Note 7 acheté quatre jours plus tôt était quasiment à sec niveau batterie.

Il a donc fait ce que tout le monde aurait fait à sa place : il l’a branché sur le chargeur connecté à l’allume cigare de sa voiture.

La routine, en somme. Ensuite, eh bien il a repris la route et il est rentré chez lui. Une fois arrivé sur place, notre ami a déchargé le bureau avec sa femme et sa fille.

Nathan a ensuite demandé à sa fille de retourner à la voiture pour aller chercher autre chose. Elle a trouvé la voiture en flammes. Les pompiers sont rapidement intervenus sur place mais le mal était fait et la Jeep Grand Cherokee a été entièrement détruite par l’incendie. Fort heureusement, personne ne se trouvait à l’intérieur du véhicule au moment des faits.

Pas de victime et une voiture totalement détruite

Contacté par notre infortuné ami, l’assurance a déclaré qu’elle rembourserait l’intégralité du véhicule, un véhicule dont le prix de vente démarre tout de même à un peu plus de 56 000 €. Du moins pour le dernier modèle.

Le problème, c’est que le remboursement ne couvre pas les modifications apportées à la voiture par Nathan, des modifications dont le montant se chiffrerait en plusieurs milliers de dollars.

La question que vous vous posez sans doute, c’est de savoir pourquoi notre infortuné père de famille a pris le risque de brancher son téléphone dans sa voiture.

La réponse est simple : il n’avait pas entendu parler des problèmes touchant le Galaxy Note 7 et il ignorait même que la firme avait lancé un programme d’échange.

En attendant, la police a ouvert une enquête afin de déterminer si l’incendie a vraiment été causé par le téléphone de Nathan. Maintenant, entre cette histoire et l’incendie qui a ravagé une maison en Caroline du Sud, il faut avouer que ces problèmes de surchauffe commencent à devenir très inquiétants.