Il renverse sa compagne et annonce son suicide sur Facebook

Facebook se retrouve très souvent mêlé à des faits divers et à des histoires relativement sordides. La dernière en date vaut clairement son pesant d’or. Un homme vivant à Flavigny-sur-Moselle dans le Grand Est a en effet volontairement renversé sa compagne avec sa voiture… avant d’annoncer son suicide sur la célèbre plateforme sociale.

Cette scène tout à fait improbable s’est déroulée la semaine dernière à proximité du domicile de l’agresseur.

Prison Facebook

En fin d’après-midi, l’homme se trouvait au volant de sa voiture et il a délibérément foncé en direction de sa compagne.

Il a foncé en direction de sa compagne

La femme a été heurtée de plein fouet et elle a volé sur plusieurs mètres avant de retomber lourdement sur le sol.

Fort heureusement, l’impact n’a pas été mortel. La victime a donc pu se présenter le soir même à la brigade de Neuves-Maisons pour faire son signalement et elle ensuite été prise en charge au CHU. Elle souffre de multiples fractures au niveau de son bassin.

Les gendarmes ont immédiatement ouvert une enquête et ils se sont ainsi rendus sur les lieux de l’accident pour effectuer des prélèvements et vérifier la véracité du témoignage de la femme.

Ils n’ont cependant pas eu besoin de procéder à l’arrestation de son compagnon puisque ce dernier s’est présenté le lendemain même au poste. Placé en garde à vue, il a déclaré lors de son audition qu’il n’avait pas eu l’intention de tuer sa compagne.

Facebook comme alibi

En réalité, sa version était même assez différente de celle de sa victime. D’après lui, son amie aurait en effet tenté de se suicider en se jetant sous les roues de sa voiture.

Histoire de consolider son témoignage, l’homme a cité pour preuve un message publié sur le compte Facebook de la victime, un message évoquant l’enfance difficile de la femme et son beau-père violent.

Seul problème, le message en question avait été publié durant l’entretien de la victime avec la brigade de Neuves-Maisons. Compte tenu de ces preuves accablantes, l’homme a donc été mis en examen et écroué. Il devra donc répondre de ses actes devant le tribunal.

En attendant, son avocat semble avoir trouvé sa ligne de défense.

D’après ses déclarations, l’homme n’a effectivement pas cherché à percuter sa petite amie et il n’a pas non plus voulu faire croire à son suicide. Non, en réalité, il avait tout simplement l’intention de se venger du beau-père de sa compagne en détruisant sa voiture.

Mots-clés facebookweb