Il revend pour 80 000 dollars de cartes Pokémon afin de payer ses études supérieures

Pour parvenir à financer ses études supérieures, un étudiant américain s’y était pris assez tôt en achetant ainsi des cartes Pokémon dans un objectif de revente. Après avoir déjà écoulé pour 80 000 dollars de ces biens, notre ex-joueur a encore de quoi continuer à travailler en toute quiétude.

L’exemple de Caleb n’est possiblement pas à suivre de nos jours puisque les temps ont changé, et en particulier la valeur de certains biens. Il y a quelques années, rapporte le site Comic Book, ce jeune homme avait dépensé pour 4 000 dollars (soient environ 3 200 euros) dans l’achat de cartes Pokémon.

crédit Pixabay / klimkin

Fan de jeux de cartes ou de la franchise Pokémon ? Apparemment pas. Caleb avait en fait en tête de revendre ces cartes le moment voulu, avec un retour sur investissement attendu. À l’époque, explique-t-il, il semblait être le seul à croire en son projet : “Au départ, beaucoup de gens ont essayé de me décourager de faire ça – surtout mes parents. Ils m’ont dit : ‘Hé, tu ne devrais pas dépenser autant d’argent pour ces cartes, c’est ridicule’. … Je ne les ai pas écoutés, et ça a payé.”

Il avait dépensé 4 000 dollars en cartes Pokémon, il en a déjà vendu pour 80 000

Caleb est étudiant à l’université de Géorgie du Nord, aux États-Unis. Afin de pouvoir financer ses études supérieures, il a pioché dans ses cartes Pokémon achetées il y a bien longtemps. Au cours de ces dernières années, il a déjà récolté 80 000 dollars (65 000 euros) dans la revente de ces cartes, qui n’ont donc pas perdu en valeur au fil du temps.

D’après le principal intéressé, il aurait encore en sa possession de quoi se retrouver avec 50 000 dollars supplémentaires (près de 41 000 euros). Une somme qu’il emploierait là encore pour payer ses études. Si le reportage de Fox 5 Atlanta ne semble pas s’être intéressé aux cartes précises ayant d’ores et déjà été vendues par Caleb, les images diffusées montrent une partie de ce qu’il lui reste à écouler. Ne vous attendez toutefois pas à réaliser de semblables bénéfices en mettant en vente vos cartes Dragon Ball de toutes origines récoltées il y a de cela plusieurs décennies.

Mots-clés pokémon