Il se lance à la recherche d’un satellite militaire top secret et tombe sur un satellite perdu de la NASA

Scott Tilley éprouve une véritable passion pour les satellites. Plus tôt dans l’année, il s’est ainsi mis en tête de rechercher des signaux radio émis par le satellite top secret ZUMA. Il ne l’a pas trouvé, certes, mais il a tout de même fait une étonnante découverte.

SpaceX travaille depuis un moment en étroite collaboration avec l’armée américaine et cette dernière lui a ainsi confié le lancement d’un nouveau satellite top secret en début d’année : le Zuma.

Sauver Terre

Tout ne s’est cependant pas passé comme prévu. D’après les informations en notre possession, des informations à prendre avec les précautions d’usage habituelles, l’armée aurait en effet perdu le contact avec son appareil et ce dernier se serait désintégré dans l’atmosphère terrestre.

Zuma, le satellite militaire top secret dont on ne sait rien

Plusieurs zones d’ombre subsistent cependant. SpaceX assure en effet de son côté que le lancement s’est déroulé comme prévu. Northrop Grumman, le constructeur de l’appareil, refuse pour sa part de commenter la disparition du satellite en raison de la classification de la mission.

Quant à l’armée, c’est à peine si elle reconnaît l’existence de ce satellite.

Fermement décidé à faire toute la lumière sur cette étonnante histoire, Scott Tilley a donc entrepris d’écouter les signaux radio en provenance de l’orbite terrienne afin de tenter de retrouver – et de localiser – Zuma.

Durant ses recherches, l’homme a fini par débusquer un satellite non identifié suivant une courbe en orbite terrestre haute. Intrigué, Scott a donc lancé un balayage d’identité rapide et il a alors découvert que le sigle de l’appareil correspondant à celui du satellite IMAGE, un satellite perdu par la NASA en 2005 !

Une découverte inattendue

L’appareil en question a été lancé afin de cartographier et d’étudier la magnétosphère terrestre, mais l’agence spatiale américaine a subitement perdu le contact avec lui le 18 décembre 2005. Malgré les différentes tentatives des équipes au sol, le contact n’a pas été rétabli et la NASA a fini par déclarer le satellite perdu.

Plus intéressant, en poursuivant son enquête, Scott a réalisé que le satellite n’était pas forcément perdu et il pense ainsi qu’il est possible de le redémarrer et d’en reprendre le contrôle… à la condition expresse que la batterie soit toujours fonctionnelle.

Si vous voulez en savoir plus sur l’expérience, le mieux reste encore de vous reporter directement à la note publiée sur le site de Scott.

Mots-clés espace