Il se passe de drôles de choses dans ce village indien

Badi est un petit village situé dans le district de Khargone, dans le Madhya Pradesh, une région située au centre de l’Inde. Il compte environ 2 500 habitants et il fait face à de nombreux suicides depuis plusieurs mois. Environ 80 personnes se sont ainsi données la mort depuis le début de l’année. Personne n’est en mesure d’expliquer leur geste. Pas pour le moment du moins.

Les 2 500 habitants du village se répartissent en 320 familles environ. Chacune d’entre elle a du faire face au suicide d’un proche au moins une fois durant ces deux dernières décennies.

Village Inde

Un village indien fait face à de nombreux suicides depuis 20 ans.

En tout, le village a en effet enregistré plus de 350 suicides en l’espace de seulement vingt ans.

80 suicides depuis le début de l’année

Selon Rajandra Sisodiya, l’actuel chef du village, le phénomène s’est considérablement amplifié depuis le début de l’année puisque 80 personnes ont perdu la vie en l’espace de trois mois et c’est sans compter sur toutes celles qui ont tenté de se donner la mort sans pour autant parvenir à leurs fins.

L’homme a d’ailleurs été directement touché par le problème puisqu’il a hérité de ce poste deux mois après que son cousin Jeevan, le précédent chef du village, se soit donné la mort en se pendant à un arbre situé en face de sa maison.

Il a également perdu sa mère ainsi qu’un de ses frères.

Une enquête a été ouverte et des agents sont allés à la rencontre des habitants du village pour tenter de comprendre ce qui a pu pousser les victimes à commettre l’irréparable. Beaucoup d’entre eux ont évoqué la présence d’une entité démoniaque dans le village.

Inutile de préciser que les psychiatres consultés par les autorités ne sont pas du même avis. Selon eux, ces suicides sont surtout liés à une dépression causée par la situation économique de la région.

La faute à la crise économique ou à des pesticides ?

Le district est effectivement un des plus pauvres de l’Inde et ses habitants gagnent à peine de quoi nourrir leur famille.

Certains experts pensent aussi que l’utilisation de pesticides a pu amplifier le phénomène en déclenchant des épisodes de schizophrénie chez les personnes les plus fragiles.

Les organophosphorés, par exemple, sont réputés pour être de puissants agents neurotoxiques et ils sont très utilisés dans les régions agricoles.

Plusieurs analyses vont donc être faites dans la région durant ces prochaines semaines afin de tenter de déterminer la cause exacte de cette vague de suicides.

Mots-clés insolite